Les invités de ce blog


Notre invité : Thomas Burnet - 30 jours pour écrire
Nous avons découvert 30 jours pour écrire, voilà maintenant le temps d’en découvrir un peu plus sur l’auteur Thomas Burnet et sur ses motivations.

Comment cette idée de créer une nouvelle par mois vous est-elle venue? Est-ce un challenge? Une passion pour l'écriture?
Ce projet m'est venu le 14 avril 2008, pour être précis. J'avais une vieille idée de nouvelle en tête qui était arrivée à maturité et que j'ai écrite dans la journée. Je me suis dit que ça avait été facile et que je pourrais donc recommencer tous les mois. Mais il me manquait un moyen de faire lire ces nouvelles au plus grand nombre (essayer de dépasser le cadre du cercle familial) : le site internet s'est imposé. Voilà pour les débuts du projet.
L'écriture est pour moi une passion. Depuis le collège, j'écris. Au début, ce n'étaient que des petits poèmes pour extérioriser mes émotions, ou des débuts d'histoires. Vers 2000, j'ai écrit ma première vraie nouvelle, et dans l'année qui a suivi j'ai écrit une seconde nouvelle. J'ai essayé de publier la seconde en vain. J'ai eu envie de rencontrer plus de lecteurs et j'ai créé un site pour publier mes deux nouvelles et peut-être d'autres. Il y en eut d'autres, mais avec une publication irrégulière. Je me suis ensuite lancé dans l'écriture de mon premier roman. J'ai mis cinq ans à l'écrire (au milieu des autres événements qui ont peuplé ma vie au cours de ces cinq années). Après un temps si long consacré à une histoire, j'avais besoin de quelque chose de plus dynamique ; c'est pour ça aussi que je me suis lancé dans ce projet de nouvelles mensuelles.
Ce projet est un véritable challenge : la première fois, c'était facile, tout était prêt dans ma tête... Mais par la suite, ce fut plus compliqué ! Il fallut se creuser les méninges pour trouver une idée originale, développer l'histoire, se rendre compte que ça menait à rien, m'occuper de ma classe, de ma famille... Généralement, je ne suis plus très disponible les derniers jours du mois, car je suis souvent en retard pour l'écriture. Mais j'essaye de respecter la date butoire du 1er !

Comment vous viennent vos idées de nouvelles? Que représentent-elles pour vous?
Les idées me viennent de la vie de tous les jours : une personne croisée dans un supermarché, un idée qui me traverse l'esprit à l'écoute des infos, un sujet d'actualité, une émotion ressentie, un film,... Tout ce qui me touche et m'invite à l'imagination. Après, il s'agit de ne pas laisser passer une bonne idée. Alors j'ai un cahier qui me suit presque partout. Quand je ne l'ai pas, je note sur un fichier spécial dans mon ordinateur ou je me laisse un message sur mon portable.

Que pouvez-vous nous dire pour nous inviter à découvrir vos écrits?
Si vous voulez être surpris par chacune de vos lectures, venez lire mes nouvelles !
J'essaie d'être suffisamment détaché de mes personnages pour ne pas hésiter à les tuer si nécessaire ou à leur faire les pires crasses ; de même, j'aime beaucoup créer quelques petites distorsions de la réalité pour basculer dans la science-fiction ou l'étrange.
De plus, le format de la nouvelle est parfait pour les gens qui passent une bonne partie de leur temps dans les transport en commun : vous pouvez les imprimer et les lire où vous voulez. !

C'est très intéressant, maintenant votre papa écrit aussi sur votre blog, comment cela est-il venu? Partager cela est-il quelque chose de particulier pour vous?
Je crois que mon père a un peu écrit étant jeune, et puis il a arrêté, pris dans sa vie professionnelle et dans la vie de sa famille. Quand j'ai commencé à écrire, il m'a aidé, m'a corrigé. Et puis, un jour, il a eu envie d'écrire un roman. Et les rôles se sont inversés. Nous nous soutenons mutuellement, et lorsque j'ai vu que j'arrivais à tenir le rythme d'une nouvelle par mois, je lui ai proposé de participer au site, et il a accepté avec enthousiasme.

Que souhaitez-vous partager avec nous de particulier?
Depuis que j'ai commencé ce projet, j'ai des amis qui m'ont dit qu'eux aussi avaient toujours eu envie d'écrire une histoire, mais n'avaient jamais osé se lancer. Il ne faut jamais hésiter à se lancer dans une histoire qui nous tient à coeur ! Peu importe le format, peu importe le contenu, peu importe qu'elle ne soit pas publiée dans une grande maison d'édition : le plus important est de prendre du plaisir à écrire.
Merci beaucoup à Vanina pour cette mise en avant de mon projet et pour son blog.


Merci Thomas de nous avoir fait découvrir encore une belle pépite…nous adorons cela sur ce blog !

Vanina Delobelle