BD

Mercredi 9 Juillet 2014

Les mystères de Taisho - Kei Tōme
Un manga polar des années 20, en pleine ère Taishō. Une époque et un contexte historique intéressants, car assez rarement traités. Sans technologie avancée, sans scène de violence aggravée, sans artifice surfait, ce manga m’a plu par son atmosphère peu commune et par ce coup de crayon version croquis, très graissé, que j’avais déjà apprécié dans le manga « Sing yesterday for me ».

Matsunomiya est détective privé. Un de ses anciens professeurs lui recommande une jeune assistante pour l’aider dans ses tâches quotidiennes. Prénommée Maya, elle s’avèrera perspicace, étonnement cultivée, mais aussi froide et peu enclin à exprimer ses sentiments. L’enquêteur découvrira rapidement sa capacité à prédire les évènements futurs et notamment les phénomènes de société, comme la mort d’Albert Einstein ou le terrible tremblement de terre du Kantō. Son passé, trouble et mystérieux, son chien borgne fidèle compagnon, cet homme l’hébergeant mais ne montrant jamais son visage, agiront comme un fil rouge fantastique à travers chaque enquête traitée.

Certes les énigmes ne sont pas toujours assez creusées, les résolutions parfois abruptes, mais l’étrangeté qui règne et les seconds rôles bien pensés amènent un joli suspense au cours de ces quatre tomes.

A lire, un petit air de charleston en tête !

Emilie Genevrier