Le film club- Un père, un fils: trois films par semaine - David Gilmour

Ce livre raconte l'histoire d'un père dont le fils adolescent ne veut plus aller en classe et qui lui propose de regarder avec lui 3 films par semaine sans autre contre partie que de ne pas toucher à la drogue.

Ces temps de vision de films seront l'occasion d'échanges entre le père et le fils et d'une transmission de "savoirs" puisque David Gilmour est l'ex monsieur cinéma du Canada.Le fils pourra ainsi confier à son père ses sentiments, ses questionnements et ses doutes. Ils parleront d'amour, d'amitié, de drogue et de sujets de toutes sortes.
J'ai toujours aimé les livres témoignages car les personnes se livrent avec sincérité et on y trouve des pensées et des épreuves que chaque parent doit avoir ou va un jour éprouver.

En l'occurence dans ce que raconte David Gimour chaque père ou mère se retrouvera même s'il n'a pas du tout la même approche d'éducation que celui-ci :
  • On y trouvera un père plein d'amour pour son fils, souffrant pour celui-ci et cherchant par quels moyens il pourrait atténuer sa douleur.
  • On y trouvera un père à la fois plein de doutes quant à son éducation et en même temps plein de fierté devant les réussites de son fils.
  • Un père qui regarde son fils avec tendresse et admire sa beauté tout en guettant chaque signe de souffrance.
  • Un père voulant faire tout ce qu'il pense nécessaire de faire ou de dire pour aider son fils à trouver sa voie.
  • Un père à la fois désireux de voir son fils prendre son envol tout en ayant le manque de son absence.

Un magnifique témoignage d'Amour et pour les cinéphiles des références de beaucoup de films avec des explications sur des acteurs ou des réalisateurs ou sur certaines scènes de films plus ou moins connus.

David Gilmour vient de Toronto et présentera son livre en France du 27 avril au 7 mai.

Catherine Château-Artaud


Biographie

Vendredi 15 Janvier 2010

Mariée de force - Leila

C'est le récit d'une jeune Française d'origine Marocaine enfermée dans les traditions arabes. Elle doit subir l'autorité parentale qui dirige sa vie alors qu'elle refuse de se soumettre. Seule fille dans une famille de garçons ceux-ci ont tous les droits et elle doit se plier aux volontés de chacun. Malheureusement elle a un caractère difficile et préfère être battue que d'accepter tout sans broncher.

Pensant être indépendante en travaillant elle va se voir contrainte à épouser un homme qu'elle ne connaît pas et dont le seul désir est de pouvoir s'installer en France avec sa mère qu'il vénère.
Malgré tout ce qu'elle peut faire pour refuser ce mariage elle va quand même finir par accepter, trop dépendante de sa famille et des traditions pour partir et refuser cette vie. Bien sur elle ne va pas tolérer cette belle-mère accariatre qui fera tout pour l'évincer et les choses ne vont que s'envenimer pour qu'elle puisse enfin retrouver sa liberté.

Que de souffrances cette jeune femme va avoir car elle ne veut pas se plier et accepter ce qu'on attend d'elle!!! Après de nombreuses tentatives de suicides, après avoir été battue pas son père, sa famille et son mari elle finit enfin par obtenir une vie qu'elle choisit. Malgré toutes ses souffrances elle aime ses parents et ne leur en veut pas car pour elle l'amour des parents est essentiel et elle sait qu'ils sont eux-même "coincés" dans ces habitudes.

Un récit qui montre bien le poids des traditions et la condition de la femme qui a du mal à s'améliorer car les femmes elles-mêmes empêchent cela. Elles sont conditionnées depuis leur plus tendre enfance à être "l'esclave" des hommes et obligent leurs filles à faire ce qu'on attend d'elles. Pour vivre mieux cette vie qu'on leur impose elles acceptent et se retrouvent les plus vervantes adeptes de ce mode de vie!

Lisez ce livre car il vous permettra de mieux comprendre ces femmes qui croient être libres de leurs choix et celles qui se battent pour améliorer la condition féminine!

Catherine Chateau-Artaud


Biographie


La maison du retour - Jean-Paul Kauffmann
Ce livre est une ode à la maison qu'a acheté Jean-Paul Kauffmann en 1998 dans les Landes.

Alors qu'il avait été durant 3 années au Liban il a voulu s'installer dans les Landes et a acheté "Les Tilleuls" où il s'est retiré d'une certaine façon pour profiter de la solitude et du contact avec la nature. Il a suivi les travaux de rénovation de la maison sans y participer et désirant que les travaux n'aient jamais de fin se complaisant dans cette solitude et ce repli sur soi.

Le lecteur suit pas à pas les travaux avec les deux ouvriers que l'auteur surnomme Castor et Polux ainsi que l'architecte et l'agent immobilier qui viennent régulièrement le voir. Cette maison a été apparemment pour lui une aide pour retrouver un équilibre et une acceptation de la terrible épreuve qu'il a affronté.

Bien que le livre soit superbement écrit j'avoue m'être un peu ennuyée en le lisant car je ne suis pas fan de ce genre de lecture où il ne se passe pas grand chose.

A conseiller à tous les contemplatifs!

Catherine Château-Artaud


Biographie

Dimanche 13 Décembre 2009

Les disparus - Daniel Mendelsohn
Prix Médecis étranger de 2007

Je voudrais donner mon avis sur ce livre qui a eu beaucoup de succès et que beaucoup considèrent comme un chef d'oeuvre mais que je n'ai pas aimé.

Autant j'ai aimé Les Bienveillantes qui relatait les souffrances infligées aux Juifs vu par un médecin officier Allemand . Autant je n'ai pas réussi à accrocher ce livre qui n'est pas narratif comme celui de Jonathan Littell.

Le livre de Daniel Mendelsohn, qui est fort bien écrit, est la quête de l'auteur pour la recherche de vérité concernant la famille de son grand-oncle tué avec sa femme et ses quatre filles en Pologne en 1941. Il relate dans ce livre toutes les recherches qu'il a éffectuées depuis son plus jeune âge.

Durant des années il ne cèsse d'écrire pour avoir des renseignements leur concernant et il intérroge les différents membres de sa famille ou personnes ayant pu les rencontrer. Il va ainsi retrouver différents courriers de son oncle provenant des USA demandant à son frère d'aider sa famille.

Bien sur cela semble être un livre intéressant et il l'a été pour bien des lecteurs mais il m'a profondément ennuyé et je dois dire que je n'ai pas pu arriver à la moitié de ce livre de 930 pages. Pour moi, ses recherches expliquées dans le moindre détail ne présentent pas d'intérêt et il n'y a pas une réelle histoire qui me motive.

Beaucoup ne seront sans doute pas de mon avis mais je suis sure que certains se reconnaitront dans mes propos!

Lisez plutôt Les Bienvellantes et je ne pense pas que vous serez décus!

Catherine Chateau-Artaud



Le Roman de Jeanne : A l’ombre de Zola - Isabelle Delamotte
Il est des romans d'autant plus intéressants qu'ils retracent la vie cachée de certains hommes célèbres et Isabelle Delamotte retrace 15 années de la vie de Zola où il fut tiraillé entre sa femme et celle qui fut l'amour de sa vie qui lui a donné deux enfants.

Elle montre sous un jour nouveau ce talentueux écrivain qui était engagé pour la justice et l'égalité et qui a souffert de cet amour qu'il ne pouvait montrer au grand jour pour ne pas faire heurter sa femme Alexandrine qui l'a soutenu dés ses débuts.

Cette double vie a été difficile à vivre pour tout le monde et pour Emile Zola en premier lieu, mais il a eu deux femmes admirables qui ont été toujours à ses côtés et qui l'ont idolâtré.

Jeanne était une belle jeune femme de milieu très modeste qui étant employée au service des Zola s'est retrouvée emportée par la "spirale de l'amour". Emile Zola beaucoup plus âgé est tombé de suite amoureux de celle "qu'il attendait" et qui a pu lui donner des enfants qu'il désirait.

Les deux femmes qui s'étaient appréciées dès le départ se sont retrouvées à la mort de Zola et Alexandine s'est occupée de Jeanne et a fait en sorte que les enfants de Zola soient reconnus.

Ce roman a le mérite de mettre au grand jour celle qui a vécu "à l'ombre de Zola" et il retrace aussi ces 15 dernières années pleines de reconnaissances pour l'auteur mais également de problèmes liés à son engagement lors de l'affaire Dreyfus.

Pour ma part, j'ai été ravie de lire cette tranche d'histoire de cet auteur que j'ai particulièrement lu et aimé.

Catherine Château-Artaud

Biographie


Tu m'appelles en arrivant - Patrick Sébastien
Je dois dire que je n'aurais jamais acheté ce livre si je n'avais pas entendu l'éloge faite par Gérard Collard et Marina Carrière d'Encausse sur le magasine de la santé de "France 5".

Je dois dire que je ne l'ai pas regretté car c'est vraiment un livre surprenant et très poignant qui ne laisse pas insensible.

Patrick Sébastien va démarrer son récit le jour de l'annonce de la mort imminente de sa mère pour le terminer à sa mort. Il va écrire au jour le jour ses souvenirs en relation avec cette mère qu'il vénère et l'hommage qu'il lui rend est un magnifique hymne à l'amour.

Cette mère hors du commun, travailleuse hors pair, généreuse, nature, peut être pas "comme il faut" mais avec un "coeur" tellement gros! Il écrit sans pudeur, avec son coeur, décidant de ne pas revenir sur ce qu'il a noté au moment où il l'a fait et cela rend le livre encore plus beau.

Tout le long de son récit Patrick Sébastien revient toujours sur le secret de sa naissance concernant son père. Il dit parfois que cela n'a pas d'importance mais on sent une souffrance en lui et il demande sans cesse à sa mère ou à un autre membre de sa famille qui est son père.

Il nous parle de la mort, de l'euthanasie, de l'amitié, du suicide, de Dieu avec ses mots souvent crus et toute sa sincérité et sa façon d'écrire est à la fois belle et agréable à lire.

En voici un extrait alors qu'il s'apprête à faire un mauvais coup avec des truands qui sont des amis de sa mère:

"- tant que je suis ta mère tu me respecteras. J'ai tout subi depuis le début sans être une seule fois malhonnête. Jamais. J'ai toujours gagné mon argent à la sueur de mon front. Je t'ai donné le numéro du "Grand" pour qu'il te défende si on voulait te faire du mal, pas pour que tu ailles faire des conneries avec lui. Tu m'entends? Si jamais tu fais ça, c'est même plus la peine que tu franchisses le pas de la porte. T'as de la chance que je sois pas là-haut, t'aurais pris une bonne paire de claques. Tu m'entends?...Tu m'entends?

Oh, oui, j'entendais. Morveux, pitoyable:

-T'as raison, pardon. Excuse-moi, je le referai plus.

Un gosse. Crétin. Puni. J'ai compris qu'on avait le droit d'avoir des amis sans devenir ce qu'ils sont. Tout le piège de la vie est là. C'est aussi une des clés essentielles du bonheur. Et c'est encore Maman qui me l'a donnée.

Ne refuser son amour à personne, mais sans se laisser aveugler au point de devenir le contraire de ce qu'on est...."


Note : Si toutes les mères se comportaient ainsi il y aurait surement moins de délinquants!

Apparemment un livre qui a beaucoup de succès car il a été déjà vendu à plus de 100 000 exemplaires et on peut dire "il le vaut bien!"

Catherine Chateau-Artaud

Biographie


L'Histoire d'Helen Keller - Lorena Hickok
En 1880, l'histoire vraie de cette enfant devenue sourde, muette et aveugle suite à une maladie et qui se voit se rouvrir au monde grâce à son éducatrice et à une méthode inventée par le professeur Michael Anagnos (qui consiste à appeler les mots dans la paume de la main).

Son niveau intellectuel et sa volonté hors du commun lui permettront de parvenir à tous les apprentissages (lecture du braille, écriture du braille, écriture normale et même le langage parlé) dans un laps de temps record pour arriver jusqu'à l'obtention d'un diplôme Universitaire très convoité. Helen Keller est devenue une femme de renommée mondiale : auteur et militante.

Ce livre contient une histoire très intéressante mais malheureusement très mal écrite. Je n'ai pas lu celui d'Helen Keller et aurait peut-être mieux fait.

J'ai envie de relever un élément de l'histoire car je suis persuadée que peu de gens le savent : le téléphone a été inventé par le Docteur Alexander Graham Bell (ça tout le monde le sait) mais il y est parvenu en essayant de mettre au point un appareil pouvant redonner une certaine acuité auditive aux enfants sourds.

Nathalie Château-Artaud

Biographie



Les sandales Blanches - Malika Bellaribi
Ce récit de Malika Bellaribi est une petite perle qui vous fera vibrer et pleurer et ne pourra que vous plaire. C'est l'histoire d'une petite Algérienne battue par sa mère qui ne l'aime pas et qui se retrouve durant des mois et des années hospitalisée suite à un accident.

Comment peut-on avoir autant de souffrance et avoir toujours le courage de se battre? Cette enfant toujours seule et sans l'amour des siens va supporter la douleur en s'évadant par la pensée et grâce à la musique qu'elle découvrira par des chants religieux qui seront pour elle une illumination. Pourtant la vie ne lui aura pas fait de cadeau!!

Le Dalai Lama a dit que nous naissons tous sous une bonne étoile, il suffit de regarder au bon endroit.
Je ne sais pas comment interpréter cela mais en ce qui concerne Malika Bellaribi je crois qu'elle a été obligée de la trouver pour pouvoir sortir indemne de ses douleurs morales et physiques. C'est la musique qui l'a sauvée et a fait de ce "vilain petit canard" une merveilleuse diva!
A lire absolument.

Platon a dit:
La musique est une loi morale. Elle donne une âme à nos coeurs, des ailes à la pensée, un essor à l'imagination. Elle est un charme à la tristesse, à la gaieté, à la vie, à toute chose. Elle est l'essence du temps et s'élève à tout ce qui est de forme invisible mais cependant éblouissante et passionnément éternelle.

Catherine Château-Artaud

Biographie


Je suis né un jour bleu - Daniel Tammet
Vous avez sans doute vu le film Rainman avec Dustin Hoffman! Vous avez certainement entendu parler de ces autistes savants capables d'exploits! Daniel Tammet est une personne atteinte du syndrôme d'Asperger qui est cette forme d'autisme qui est si fascinante.

Dans sa biographie il raconte sa vie et comment il est parvenu à vivre avec son handicape et à devenir autonome.
Il explique comment il fonctionne pour retenir jusqu'à la 22 514 décimales de pi en voyant les chiffres en couleur et avec des formes.

Il est également capable d'apprendre une langue en une semaine et de retenir une quantité de choses que seules des personnes comme lui peuvent faire. Mais bien sur, il y a le côté sombre de la maladie avec ses angoisses et la difficulté à communiquer avec les autres qui en font des êtres différents. Il explique comment il a pu évoluer et se déplacer seul à force de volonté et grâce à l'amour et à la patience des siens.

En lisant ce livre nous avons l'impression de découvrir un autre univers. Nous sommes en admiration et en même temps nous avons envie de donner la main à cet homme comme à notre enfant!

Tout le monde devrait lire de tels écrits car cela permettrait plus de tolérance et d'amour envers l'autre et comme il le dit bien chaque être est différent!!!

Catherine Château-Artaud

Biographie


Giogiana Duchesse de Devonshire - Amanda Foreman
Cette biograpihie de Giorgiana Spencer devenue duchesse de Devonshire en 1774 a inspiré le film The Duchess, réalisé par Saul Dibb, avec Keira Knightley, Ralph Fiennes et Charlotte Rampling.

Pour les amoureux d’histoire Amanda Foreman a fait un fabuleux travail de recherche pour retracer la vie de cette femme hors du commun. Vous y découvrirez sa vie avec de nombreuse références bibliographiques, des illustrations, des correspondances ainsi que des articles de revues de l'époque.

Giorgiana Spencer était une enfant parfaite et avait de cesse de plaire à ses parents. Lorsqu'elle a épousé le duc de Devonshire elle croyait sincèrement l'aimer mais cela n'a jamais été le cas et celui-ci lui a préféré sa meilleure amie Mary Graham avec laquelle elles ont eu des correspondances passionnées.

La duchesse de Devonshire a été une personne qui ne laissait pas indifférent et elle a été l'objet de tous les regards par ses frasques. Elle a été à la pointe de la mode en créant elle-même des modèles de chapeau des plus excentriques que beaucoup de dames du monde copiaient. Avant-gardiste pour l'époque, lorsqu'on connait le rôle des femmes du XVIIIème siècle, elle a pesé beaucoup en politique en étant du partie des whigs et grande amie du prince de Galles.

Elle s'est beaucoup investie en menant campagne auprès de son important réseau social et en allant jusqu'à faire des discours auprès des gens du peuple. Elle était également une grande amie de Marie-Antoinette elle a fait de nombreux séjours à la cour de France. Avant-gardiste également pour l'éducation des enfants elle a été une des rares femmes à allaiter ses enfants.

Elle aimait le luxe et le jeu mais jouait sans compter ce qui lui créait de nombreuses dettes de jeu. Elle regrettait toujours ses excès mais ne pouvait s'empêcher de recommencer.

Une biographie bien écrite et qui permet d'approfondir les connaissances sur cette époque et sur la façon de vivre des gens de ce milieu.

Catherine Château-Artaud

1 2 3 4