Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Télé contre Internet = Ecran passif contre écran interactif



Télé contre Internet = Ecran passif contre écran interactif
Article rédigé par Henri Kaufman

Le combat est ouvert : à ma gauche, l'écran passif de la télé, à ma droite l'écran interactif de mon ordinateur.

Disons-le d'emblée, mon analyse est partiellement impartiale (…) : j'ai arrêté brusquement de regarder la télé il y a 3 ans, à la suite d'une panne, tout comme j'ai arrêté de fumer pipe et cigare il y a bien longtemps, du jour au lendemain. Dans le premier cas, la cause est la rupture du câble de l'antenne collective, transformant mon écran en fournisseur d'un reportage permanent, nocturne et enneigé, accompagné de borborygmes électroniques. Dans l'autre cas, la rupture est due à une bronchite survenue pendant des vacances d'hiver, en station d'altitude, laquelle bronchite m'a conduit à un sevrage forcé et définitif du tabac (il me reste néanmoins mon importante collection de pipes, chacune choisie amoureusement, et dont je reconnaissais le goût, les yeux fermés…).

Aujourd'hui, je passe une partie de mes soirées devant un écran où c'est moi qui CHOISIS ce qui m'intéresse, qui choisis avec qui je communique, échange, débats, argumente, souris,… c'est l 'écran de mon Mac.

Quand je me retrouve par hasard devant un écran télé, le même type de dégoût que j'ai maintenant pour le tabac m'envahit… Comment peut-on regarder ces mièvreries, comment peut-on accepter de se retrouver endormi devant un écran bleu avec une ankylose naissante, la main crispée sur la télécommande ?

Les Chiffres. Il semble que les statistiques montrent le ripage de l'écran télé vers les autres écrans, qu'ils soient mobile, PDA ou ordinateur. Dans le n° de Mars du Supplément Dossiers & Documents du Monde, on lit que les Européens passent 4 heures en moyenne par semaine à surfer, 3 heure à lire la presse et 12 heures devant la télé. Aux US, les Américains passent autant de temps devant la télé que sur le web (14 heures par semaine). En Europe, le temps passé sur le Web a doublé en 3 ans.

Les responsables des chaînes TV ne s'y trompent pas quand ils décident depuis peu d'investir dans les hébergements de blogs et autres sites à User Generated Content.
La « génération MSN » passe de plus en plus directement de l'écran des consoles de jeu video à l'écran de l'ordinateur, sans passer par l'écran TV.

La concurrence TV/Web s'exacerbe encore plus depuis qu'Internet fournit, au moment que je choisis, les infos à chaud, les commentaires, les images et les analyses des « vrais gens », la documentation wikipédiesque,, les clips des vedettes de demain, etc… De plus, si l'on en croit même le magazine Jasmin, Internet remplace non seulement la Télé mais aussi… ma mère pour tous les conseils pratiques (comment fait-on le bœuf mironton ? et le point de croix ? et que répondre à mon 1ules qui ne me regarde plus ? et comment réagir aux notes catastrophiques de mon petit dernier ?

Bref, les hommes aujourd'hui préfèrent, pour paraphraser Time lors de la nomination de l'homme de l'année 2006, un écran You qu'un écran Nous*.

R1: Toute ressemblance de prononciation avec Noos est fortuite, et de surcroit mal-venue !
R2: L'illustration provient du blog de Chryde


Mercredi 18 Avril 2007
Vanina Delobelle
Lu 3823 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Août 2017 - 23:39 The biggest hurdles to digital transformation

Samedi 29 Mars 2014 - 21:04 Quizup and Buzzfeed: Quiz apps forever

Jeudi 20 Mars 2014 - 19:42 Hot US IPO coming up in the internet space