Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

THE entreprise



THE entreprise
Rediffusion du 13 avril 2007


Il y a des entreprises, puis un jour il y a L’entreprise que l’on attendait. En effet, il y a des jobs où l’on est de passage, puis des jobs où l’on a envie de rester. En général on fait des sauts de puce et l’on passe de job en job jusqu’au jour où on trouve le poste et l’entreprise qui nous correspondent. Et là, on s’installe un peu, au moins pour quelques temps tout au moins tant que l’entreprise continue à répondre à nos attentes et à correspondre à nos critères.

Cette entreprise, certains l’ont trouvée, certains croient l’avoir trouvée, certains la cherchent encore, certains y sont en plein dedans. Une chose est sûre, on le sent. On s’ent qu’avec celle-là, ce n’est pas comme avec les autres. On s’y sent bien dès le début, on y trouve facilement sa place, on ne passe pas son temps à la critiquer.

On connaît ses défauts mais on connaît aussi ses qualités et on veut la faire avancer. On a envie d’en faire partie, on ressent à son égard un fort sentiment « corporate ». Elle n’est peut-être pas l’entreprise que tout le monde convoitise, elle a aussi ses opposants, mais pour vous elle fait bien l’affaire et vous êtes partant pour faire un bon petit chemin avec elle.

Et vous, cette entreprise, l’avez-vous déjà trouvée ?

Dimanche 31 Août 2008
Vanina Delobelle
Lu 2827 fois


1.Posté par Mox Folder le 13/04/2007 01:29

2.Posté par Vanina le 13/04/2007 06:42
Hummm, intéressant, il y a du monde qui la cherche celle-là :)

3.Posté par Olivier le 13/04/2007 08:53
Je l'avais trouvée, puis une décision de Direction a fait changer bien des choses et je suis parti. Beaucoup y sont encore mais ne se reconnaissent plus dans cette entreprise. Ils veulent partir, mais ont peur de quitter un nid douillet qui paie bien pour qqch de moins bien rémunéré. En résumé, affronter l'inconnu est déstabilisant.

Ensuite, Vanina, tu parles de "sauts de puce".Je ne sais pas dans ta région, mais dans la mienne, c'est encore un peu perçu comme un critère d'instabilité.


4.Posté par Vanina le 13/04/2007 09:14
Tout dépend de la longueur des sauts de puce...je pense que 2 ans c'est un saut de puce mais on ne peut pas te targer d'instabilité. Ca encore c'est un de nos problèmes stupides de mentalité. On peut faire des sauts de puce pour de multiples raisons et c'est pas pour autant qu'on est instables...j'en connais qui ont fait des sauts de puces (3 d'affilés) pour cause de licenciement économique...je pense que s'ils avaient eu le choix ça ne se serait pas passer comme ça, est-ce que cela signifie qu'ils sont instables? Je crois que la vie est plus forte que nous et on ne peut pas tout maîtriser alors arrêtons un peu de toujours tout juger bêtement sans chercher à comprendre...ayons l'esprit un peu plus ouverts et soyons un peu plus flexibles...la vie n'en sera que plus facile pour tous !

5.Posté par Benoit le 13/04/2007 09:31
Trop peur de ne jamais la trouver, alors je l'ai créée !

6.Posté par Richard Menneveux (en Moovement.fr) le 13/04/2007 16:05
salut Vanina,

Les changements de marché, de taille, d'organisation, de management, ou encore capitalistiques rende l'entreprise particulièrement vivante. Ces modifications de physionomie font que cette entreprise que l'on aime tant, n'est plus celle dans laquelle on se retrouve quelques années plus tard.

Changez avant que l'entreprise ne vous rappele que vous n'êtes qu'un vieux con :-)

A+

7.Posté par Christine Lecomte le 15/04/2007 19:52
OUi, je l'ai trouvé MON entreprise.

Moi qui n'éprouve pas le besoin de m'exprimer par une profession, par une quelconque " plaque d'immatricluation sociale " car mon identité est dans ma relation aux autres, empathique que je suis..., après un parcours professionnel dans une PMI familiale de 40 personnes ( famille dont je faisais partie ) au poste de management,

après avoir travaillé avec mon compagnon dans son agence de voyages par internet ... qui a pris fin il y a quelques mois,

je " m'éclate " réellement maintenant et je m'exprime par ma nouvelle activité que je réalise pa rla société que je viens de créer en qualité de consultante et rédactrice de blogs !

J'y ai mis mes valeurs, mes idées, ma passion .

j'y suis bien.

Reste à développer le chiffre d'affaires... pour en vivre!

8.Posté par Corinne le 22/04/2007 22:39
Personnellement, je la cherche toujours... Certains me disent que je suis trop exigeante, d'autres que je ne devrais pas m'obstiner ainsi car l'entreprise idéale n'existe pas. A moins de la créer soi-même ?
Bonne semaine ! :-)

9.Posté par ribambelle le 31/08/2008 16:02
oui , moi je l'ai trouvé mais ce sont les clients qui ne la trouve pas!
que d'énergie dépensée, que de projets, que d'espoir, que de desespoir, je vais essayer de continuer

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Septembre 2014 - 16:07 Change management: what does that mean?

Vendredi 29 Août 2014 - 15:52 How to give feedback to your employees?