Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Quand on n’a rien à perdre on prend plus de risques



Quand on n’a rien à perdre on prend plus de risques
Rediffusion du 23 janvier 2008


Quand on n’a rien à perdre, on prend plus de risques et ce sont peut-être les meilleurs choix et les meilleures expériences que l’on puisse faire.

Quelques exemples : on prend son premier job, on crée son entreprise après un licenciement, on prend un nouveau job après une mauvaise expérience. Dans ces situations on réfléchit moins, le feeling fonctionne davantage que la raison et du coup on peut tomber sur de très bonnes surprises. On est prêt à essayer, on est prêt à bouger, on n’a pas peur de ce qu’on peut perdre et du coup on prend le risque associé.

Quand on a déjà un emploi qui n’est pas mal, on calcule plus, on réfléchit, on se pose plus de questions et les barrières sont plus importantes. Comme on dit, « on sait ce qu’on laisse mais on ne sait pas ce qu’on prend ». On dit aussi que c’est plus difficile de faire un choix quand plusieurs offres se présentent à soi (c’est le choix du roi). Pourquoi partir ? Et si je ne prends pas cette opportunité, je le regretterais peut-être ? Et si ça se passe mal ? Alors du coup on calcule, on pèse les éléments et on perd beaucoup de spontanéité. Seule la raison décide. Même lorsqu’on souhaite faire un choix du cœur, on n’y arrive pas car la raison l’emporte.

Trop réfléchir empêche-t-il de faire certains choix ? Est-ce que risquer et tenter de nouvelles expériences n’est pas plus enrichissant ? Peut-être mettons-nous trop de « raison » dans beaucoup de nos choix. Les meilleurs produits ont souvent été trouvés par « erreur » alors qu’on cherchait à développer autre chose, alors pourquoi cela ne fonctionnerait-il pas de la même manière pour nos carrières ? L’offre qu’on ne cherchait pas, une entreprise que l’on ne connaissait pas, un pays nouveau…

Peut-être devrions-nous laisser davantage la porte ouverte aux opportunités et les développer au vol pour « voir », ça peut-être moins bien mais ça peut être mieux aussi.

Dimanche 12 Avril 2009
Vanina Delobelle
Lu 4725 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Mars 2014 - 17:38 Power vs. Money

Dimanche 23 Février 2014 - 21:25 Ying and Yang

Vendredi 23 Août 2013 - 23:25 8 secrets of success