Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Les usages communautaires sont-ils aussi sensibles que l’on croit ?



Les usages communautaires sont-ils aussi sensibles que l’on croit ?
Quand on a un site avec une communauté, on va à reculons pour changer l’architecture d’information, on va à reculons pour changer le design, on va à reculons pour changer les informations affichées par les utilisateurs…bref on ne veut rien toucher par peur de perdre la communauté. Je crois que beaucoup d’usages communautaires ont montré l’importance que peut avoir un groupe d’utilisateurs fidèles aussi on ne veut surtout pas les contrarier. Oui mais bon, cela est valable pour des usages nouveaux.

Une fois que les utilisateurs deviennent plus experts, leurs attentent s’accroissent également. Certains sites sont vraiment « merdiques » en matière de design, d’architecture ou encore de contenu aussi y apporter un peu de nettoyage ne ferait pas de mal. Les communautés ne sont pas non plus sensibles aux ultrasons. Si on leur apporte une valeur ajoutée supérieure par des changements, il y aura toujours des récalcitrants mais dans l’ensemble, elle appréciera.

Alors pourquoi tout cela ? On connaît la valeur financière d’une communauté et comme tout objet de valeur, on y apporte une attention particulière. Le problème c’est qu’on reste dans le status quo et qu’on ne voit plus de grandes innovations ces derniers temps dans le domaine communautaire parce qu’on n’a pas encore absorbé les usages des membres des communautés (on s’est attardé à la communauté dans son ensemble) et que comme tout, quand on ne connaît pas, on préfère ne rien changer plutôt que de prendre des risques. Moi je trouve cela dommage car du coup on donne de l’importance à des choses qui n’en ont pas et on voit des sites pourris, mais sous prétexte communautaires, avoir plus d’importance que d’autres qui ont une plus grande valeur ajoutée.

Les communautés ont de la valeur mais elles ne sont pas les reines. Elles ne doivent pas mener par le bout du nez des business plus anciens. Une communauté vient renforcer des usages mais ne doit pas forcément les commander. Je m’explique : si un site a du succès, lui rajouter des fonctionnalités communautaires va renforcer sa position mais le substituer par une communauté n’est pas la solution. Même si les communautés ont de la valeur, elles ne sont pas la réponse à tout. Si on change les habitudes d’une communauté, elle ne va pas se dissoudre, elle va s’adapter. Certains membres partiront mais d’autres arriveront. On prend un peu trop les communautés avec des pincettes au lieu de leur apporter les outils dont elles ont besoin et ne pas se focaliser sur des détails sur lesquels elles passeront facilement en échange d’un bon produit.


Mardi 31 Mars 2009
Vanina Delobelle
Lu 2275 fois


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Mars 2014 - 23:00 10 years after the social revolution…

Vendredi 18 Novembre 2011 - 18:41 RNKD: the new social site from Zappos’ founder

Mercredi 16 Novembre 2011 - 19:34 Social Media around the world