Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Les hyènes d’entreprise…rôdent



Les hyènes d’entreprise…rôdent
Requins, agneaux, lions, …plusieurs espèces co-existent au sein de l’entreprise. Parmi ces espèces, il y a la hyène. Connaissez-vous cette catégorie ? Il s’agit de ceux qui vont vous faire des coups par derrière, qui vont se jeter sur vous si vous avez une faiblesse, qui vont faire croire que vous n’avez pas relayé l’information sur un sujet et qui en font leur petit jeu. En clair ceux qui ne la jouent pas à la loyale.

Intéressant, ce sont des gens qui veulent prétendre à des postes qu’ils ne peuvent pas avoir mais veulent prendre le pouvoir quand même. Quand on n’a pas les compétences pour la jouer à la loyale, on essaie de s’imposer salement et la seule solution c’est de faire la hyène.

La hyène ça ricane dans le dos, ça prétend que vous n’avez pas fait quelque chose (de préférence en réunion), ça veut s’imposer à des sphères qui ne sont pas les siennes, ça se fout de l’organisation en place et il faut faire la police en lui tapant sur les doigts pour lui rappeler qui est le chef. Mieux vaut ne pas fléchir devant la hyène car c’est la seule chose qu’elle attend.

La hyène est vite découverte et la jungle entière va vite comprendre ce qu’elle est et la mettre de côté. Ne croyez pas que les hyènes soient aimées. Savoir avoir les bons appuis est important pour survivre dans la jungle et la hyène fait souvent les mauvais choix.

Le mieux à voir, c’est quand une hyène veut s’attaquer à un lion, autant dire qu’elle a peu de chances de gagner. Le lion peut rester calme un certain temps mais le jour où il va rugir, elle va certainement se mettre à courir très vite !

Mardi 4 Novembre 2008
Vanina Delobelle
Lu 3821 fois


1.Posté par Nicolas F. le 04/11/2008 07:54
Ca sent l'expérience personnelle :)

Personnellement, je pense qu'il y a plus de hyènes que de lions car le lion n'accepte pas toujours ses semblables. C'est donc toujours un peu de sa faute s'il est entouré de hyènes ;).

A moins qu'il ne s'entoure de gazelles, mais là, ça finit toujours par ramollir le lion qui sera vite remplacé par le premier venu, même hyène...

Bref, dans la jungle, rien de tel que l'entraînement, les hyènes y ont leur rôle à jouer.

2.Posté par Hervie le 04/11/2008 09:44
Effectivement, on voit qu'il y a du vécu !
J'ai l'impression que dans ton histoire, le lyon n'a pas encore attaqué, mais il semble s'impatienter... Ce n'est plus qu'une question d'heures donc!
Ces hyènes, ces lyons, brèves toutes ces bêtes sauvages, on s'y frotte dans la vie professionnelle. Sur le moment, ce n'est jamais très agréable bien sûr, mais c'est souvent d'eux que l'on apprend le plus aussi.

3.Posté par Vanina Delobelle le 04/11/2008 14:14
Je pense que jouer la "hyène" est toujours un mauvais choix. Elle est repérée et les choses se savent dans une entreprise, personne ne lui fait plus confiance et les gens lui coupe l'information et vont l'affaiblir très vite. De par mon expérience justement (:)) je me rends compte que c'est un petit jeu qui ne dure pas très longtemps et elle est vite remise à sa place par l'ensemble de la jungle. Parce que le chef lion va aussi lui faire comprendre les choses et les autres petits lionceaux vont la regarder de travers et certainement pas vouloir jouer avec elle.
En effet, on apprend beaucoup de choses à la fréquenter: couvrir ses arrières, tout contrôler et ne pas faire confiance...On comprend mieux pourquoi beaucoup de managers passent d'un style participatif à "freaking control" avec certains. Dommage la hyène, c'était mal joué !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Septembre 2014 - 16:07 Change management: what does that mean?

Vendredi 29 Août 2014 - 15:52 How to give feedback to your employees?