Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Le marketing de la TPE/PME



Le marketing de la TPE/PME
Rediffusion du 02 janvier 2006


Résultats d’une étude qualitative réalisée en 2005 auprès d’un échantillon de 20 dirigeants – Recherche doctorale élaborée par Vanina Delobelle

Tous ont conscience de la nécessité du marketing mais peu la réalisent dans sa totalité, c’est à dire, en considérant toutes les variables. En fait, ils souhaiteraient l’optimisation de leur entreprise mais ne le font pas forcément dans la direction qu’eux souhaiteraient mais plutôt dans la direction où le marché les porte.

Les actions marketing sont plus réalisées parce qu’on a entendu ou lu qu’il faut le faire que parce que cela correspond à une stratégie globale. D’ailleurs quasiment aucun chef d’entreprise rencontré n’était en mesure de présenter des plans marketing. Si les éléments ont été définis dans le business plan, c’est à dire à la création de l’entreprise, ils n’ont pas été révisés depuis. Leur attitude vis à vis du marketing est plus opportuniste que stratégiste.

Le marketing a été réfléchi à l’origine de la société mais n’a pas été poursuivi, comme si le marketing qui avait son importance au début, perdait cette importance au fur et à mesure du développement de la société. Chose plus étonnante encore, tous ces chefs d’entreprise pensent qu’ils devraient poursuivre leur engagement marketing mais ils ne le font pas.
Pourquoi ? Les trois raisons avancées sont les suivantes :
  • Le manque de connaissances,
  • Le manque de temps,
  • Le manque de moyens financiers.

La troisième raison fait ainsi appel à des investissements conséquents tels que la participation à des salons et la réalisation de publicité notamment.
La seconde raison s’explique par l’emploi du temps chargé du chef d’entreprise qui doit assumer plusieurs tâches en même temps, et ne peut donc accorder le temps qu’il devrait à la réflexion stratégique. Le chef d’entreprise se situe davantage dans l’opérationnel que dans le stratégique.
La première raison fait elle référence à des outils non disponibles ou non adaptés aux besoins des petites structures.

Cependant, il est à constater depuis quelque temps la résurgence de la conscience de l’importance du marketing même au sein des petites structures. Le marché demande une spécialisation de plus en plus forte et les chefs d’entreprise admettent que le marketing est affaire d’experts et qu’ils ne peuvent pas être experts partout.

Dimanche 4 Novembre 2007
Vanina
Lu 10541 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Septembre 2014 - 16:07 Change management: what does that mean?

Vendredi 29 Août 2014 - 15:52 How to give feedback to your employees?