Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Le management doit-il s'inhiber de toute émotion ?



Le management doit-il s'inhiber de toute émotion ?
Les managers doivent-ils toujours être stoïques et ne jamais exprimer leurs émotions ? Exprimer ses émotions est-il négatif dans une carrière manageriale ? Beaucoup de livres de management nous apprennent à gérer nos émotions, à agir en fonction des situations et finalement à avoir « l’attitude parfaite » constamment. Un manageur se doit-il donc d’être de marbre ? Il n’aurait donc pas le droit de s’enthousiasmer pour un projet ni d’être mécontent par une contre-performance ?

Je pense que c’est tout ce qui fait la différence entre un manageur et un leader. On a envie de suivre des gens qui ont du caractère, qui sont humains. En effet, comment être motivé par une personne qui ne montre jamais ses émotions ? Pour pouvoir motiver les gens, il faut aussi pouvoir « vivre » son enthousiasme pour un projet.

La problématique dans ces comportements c’est qu’il y a la possibilité du tout blanc ou tout noir. En effet, quand le leader est motivé, tout le monde suit avec enthousiasme, quand il est démotivé, c’est tout le monde qui est démotivé avec lui. Ne pas montrer ses émotions dans le cas négatif serait donc la solution optimale. Cependant en tant que manager, quand on est un manager à « émotions » difficile de ne montrer que le positif sans jamais faire part du négatif. Arriver à n’afficher qu’une partie ne serait donc pas naturel et donc difficile pour ensuite obtenir la confiance des équipes.

Un manager a des émotions, les exprime, n’est pas toujours parfait…normal il est humain. La raison qui fait qu’on suit un leader c’est qu’il n’est justement pas une machine programmée pour réagir toujours parfaitement à toutes les situations.

Mercredi 8 Octobre 2008
Vanina Delobelle
Lu 2886 fois


1.Posté par Cescon le 14/10/2008 01:16
enfin un article cohérent, antonio Damasio, affirme qu'il est impossible de prendre une décision rationnelle en l'absence d'émotion, ses travaux neurologique le prouve, un individu ayant subit une altération des voies neurologique entre des zones spécifiques du cerveau qui traite des émotions, dit autrement l'individu qui ne peut plus ressentir d'émotions suite a un dédommagement ne peut plus prendre de décision rationnelle et cohérente. Les managers ne peuvent pas faire autrement que de faire intervenir leur émotions. il la cache, il font semblant, mais l'émotion est bien la. salut

2.Posté par Cescon le 14/10/2008 01:29
Patrick Cescon

Mon blog

http://fr.blog.360.yahoo.com/blog-RYxLJ5IherJ_rofbUTMI29xIRRw.kbYIyIebIg--?cq=1&list=1

3.Posté par Vanina Delobelle le 14/10/2008 16:43
Merci Patrick pour ce commentaire. Intéressant que des études scientifiques se soient penchées sur cette question. Conclusion, soyons nous-même, nous n'en seront que meilleurs :) Un manager ça a le droit d'avoir des émotions...

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Septembre 2014 - 16:07 Change management: what does that mean?

Vendredi 29 Août 2014 - 15:52 How to give feedback to your employees?