Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

L’obésité: premier fléau de l’humanité



L’obésité: premier fléau de l’humanité
J’abordais déjà ce sujet dans mon article Wall-E : et si la race humaine évoluait vraiment vers cela ?. L’obésité tue aux US chaque année 120 000 personnes et les previsions montrent que la nouvelle génération risque d’être une génération avec une espérance de vie plus courte que la génération précédente. L’homme est actuellement en train de se tuer de l’intérieur. Killer at large montre cette croissance de l’obésité et le fait que ce fléau est en fait contrôlé par les multinationales alimentaires avec les publicités misent devant les yeux des enfants. Un enfant est susceptible de prendre 1kg pour chaque heure passée devant la télé car il sera exposé davantage au marketing de la junk food.

L’obésité a augmenté proportionnellement avec la hausse de la consommation du pétrole car la majorité des aliments modifiés demandent beaucoup de pétrole pour faire tourner les machines. Obésité va avec junk food et va avec minorité car aujourd’hui il est moins cher de se payer un hamburger chez McDo que des fruits et légumes. Pour $1, on peut acheter une grande quantité de nourriture de mauvaise qualité et une petite quantité de produits de qualité. On apprend dans Food Inc que Monsanto contrôle l’alimentation qui vient dans notre assiette depuis les graines. Les agriculteurs qui veulent réutiliser leurs graines et non pas celles de Montsanto sont traqués et font partie d’une liste noire. Ils sont ensuite poursuivis en justice pour avoir enfreint le brevet déposé par l’entreprise.

Cette nourriture nous tuera et l’expérience entreprise par le journaliste Morgan Spurlock dans Super Size Me est effarante. Il a decide de ne manger que du McDo matin, midi et soir et voir les effets sur son organisme. Résultats: 25kg en 1 mois, des problèmes au foie, un taux de cholesterol énorme, des problèmes sexuels, une déprime et une fatigue permanente et une addiction à la bouffe. Bref, cela est probant, cette bouffe est un vrai poison.

On commence doucement à prendre conscience du problème mais certainement qu’une génération sera sacrifiée avant que de varies mesures ne soient mises en place. Les politques parlent de la responsabilité des parents pour éduquer leurs enfants en matière alimentaire et sportive. Oui mais quand tout le système leur montre le contraire, la voix des parents peut raisonner bien faiblement dans leur tête. Pardoxe ultime également c’est qu’à l’école, on apprend aux enfants la pyramide alimentaire mais à la cantine on leur sert de la merde à chaque repas (désolée mais je ne vois pas comment appeler cela autrement). Dire que les français se plaignent de ce qui est servi dans les cantines, un petit stage aux US leur ferait du bien pour comprendre que ce qu’ils mangent n’est pas si mauvais que cela.

On a peur du terrorisme, on a peur des emissions de CO2, on a peur de la gripe H1N1 mais on n’a pas peur de la bouffe alors que c’est ce qui est le plus près de nous et certainement plus susceptible de nous tuer sur le court terme.


Dimanche 10 Janvier 2010
Vanina Delobelle
Lu 9771 fois


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Mars 2014 - 17:38 Power vs. Money

Dimanche 23 Février 2014 - 21:25 Ying and Yang

Vendredi 23 Août 2013 - 23:25 8 secrets of success