Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Faire figurer son identité sur un blog



Faire figurer son identité sur un blog
Il y a les adeptes de l’anonymat puis il y a les autres. Je vais vous expliquer pourquoi l’anonymat n’est pas de mise dans la blogosphère.

L’anonymat :
Dans le monde des blogs, on attend de la transparence, de l’engagement. Quel est l’intérêt de rester anonyme sauf si on n’assume pas ses idées ? Bien sûr si son seul objectif de bloguer est de polémiquer, mieux vaut ne pas crier trop fort qui nous sommes sous peine de s’attirer des ennuis. Cependant, si on a un goût pour la polémique, autant l’assumer, non ? Pour bloguer, il faut d’abord être sûr de soi, savoir qui l’on est et s’assumer ainsi que ses propos. Si on a peur de se dévoiler, autant se taire.

L’identité :
Les lecteurs de blogs ont souvent le réflexe, lorsqu’ils découvrent un nouveau blog, d’aller voir qui est l’auteur. Un peu comme une introduction, l’impression de mieux connaître l’auteur. En effet, lorsque vous achetez un livre, vous lisez la page de couverture qui présente toujours succintement l’auteur et bien pour un blog c’est pareil. On aime bien savoir qui on lit et par la suite à qui on parle ! Car en effet, si le lecteur laisse des commentaires, il aime bien savoir à qui il les laisse et pas à un pseudo qui ne représente rien. La question a été posée de savoir s’il vaut mieux utiliser un URL avec un nom « communiquant » ou utiliser son propre nom. Je dirai que l’usage de son propre nom renforce la transparence et l’engagement de l’auteur. Mais tant que vous êtes identifiable sur votre blog après, c’est une question de choix. Par l’identité, on brise un peu le mur du « virtuel ». Les blogueurs appartiennent à une communauté et on a l’impression d’appartenir un peu tous à la même famille. Le tutoiement se fait souvent naturellement, (ça c’est surtout la tendance high-tech et la dérive US). Finalement, le besoin d’identité est un des éléments de la communication. Ca ne viendrait à personne de parler à un mur ou encore de parler à quelqu’un qu’on ne connaît pas et qui apparaît juste dans la pénombre.

Dévoilez-vous, soyez vous-mêmes et assumez-vous (vos idées qu’elles plaisent ou qu’elles ne plaisent pas d’ailleurs) et les gens viendront plus facilement à vous.


Samedi 5 Août 2006
Vanina Delobelle
Lu 3245 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu