Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Candidat loyal/ Candidat non loyal



On fait souvent la différence entre les candidats passifs et les candidats actifs. Les uns regardent sans vraiment regarder, les autres cherchent activement un job. En fait d’un point de vue humain, les candidats suivent le cycle suivant :

Candidat loyal/ Candidat non loyal

L’employé est loyal puis il n’est plus loyal puis redevient loyal…en fonction des événements qui interviennent dans sa vie et parfois aussi de l’entreprise. Ainsi il sera difficile de décrocher un candidat loyal de son poste actuel et cela n’a pas toujours à faire avec son job actuel. En effet un candidat peut être loyal car l’entreprise est près de chez lui, parce qu’il vient d’obtenir l’école qu’il souhaite pour ses enfants dans le quartier et qu’il ne veut donc pas bouger de ville, parce que l’entreprise lui a payé une formation de MBA, parce que son conjoint n’a pas de travail actuellement et qu’il ne peut pas prendre le risque d’un changement.

La loyauté n’a donc pas forcément à voir avec l’entreprise mais aussi avec la vie personnelle du candidat et ces gens là, c’est pas la peine d’essayer de les débaucher, les chances qu’ils bougent sont très faibles. A côté, il y a les candidats non loyaux et ceux-là ne cherchent pas forcément activement. En effet, ils peuvent être complètement blasés mais aussi fainéants d’aller chercher ailleurs et seront donc des plus contents qu’on vienne les chercher. Ils sont passifs.

Les candidats loyaux représentent 29% et les non loyaux 71% des candidats. Plus qu’une répartition entre candidats passifs et candidats actifs il serait donc plus juste de parler de candidat loyal et de candidat non loyal.

Lundi 25 Août 2008
Vanina Delobelle
Lu 2059 fois


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Septembre 2014 - 16:07 Change management: what does that mean?

Vendredi 29 Août 2014 - 15:52 How to give feedback to your employees?