Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

CPE : mieux que rien ou pire que tout ?



Emission « Mots Croisés » sur France 2 à 22h30
CPE : mieux que rien ou pire que tout ?

Un débat d’actualité qui fait beaucoup de vagues ces derniers temps. Des manifestations, des grèves, bref, un sujet qui divise. La jeunesse, poumon de notre société, est en rogne.

Mais pourquoi ? A-t-elle raison de se battre telle qu’elle le fait pour le CPE (Contrat Première Embauche) ?

Lors du débat télévisuel d’hier soir sur le sujet, le moins que l’on puisse dire c’est que les partisans du CPE n’ont pas convaincu grand monde…Bien sûr il y avait du bon à prendre des deux côtés mais la conclusion reste cependant que le CPE n’est peut-être pas la solution à tous les maux de la société actuelle et il ne pourra pas lui faire de mal.

Je voudrais cependant appuyer un point sans cesse mis en avant par les anti-CPE : la sécurité de l’emploi et la confiance ! Pensez-vous que la sécurité de l’emploi existe encore ? Je ne pense pas. Aujourd’hui, CPE ou pas, nous sommes tous sur siège éjectable à tout instant…je crois que sur le sujet, beaucoup pourront témoigner…

Quand à reprendre un point qui m’a choqué de la part de la militante étudiante pro-CPE, Melle Nadjet Boubekeur, elle n’est pas prête à s’investir pour une entreprise qui lui donnerait un CPE ! Effarant ! Comment pourrait-elle prétendre à une embauche si elle ne fait pas ses preuve ? A qui est-ce déjà venu à l’esprit de ne pas faire son maximum pendant sa période d’essai ?

Arrêtons, et revenons aux réalités et notamment aux réalités économiques. Comme l’a bien dit M. Geoffroy Roux de Bézieux, PDG de Phone House, tous les chefs d’entreprise ne sont pas pourris ! Les entreprises n’ont plus de visibilité sur leurs carnets de commande, on leur en demande toujours plus, alors, pour une fois, essayons de comprendre les choses et de se dire que s’il n’y a pas d’entreprise, il n’y a pas de travail ! Essayons de faciliter la vie des entreprises qui l’ont déjà bien dure !

Cependant, à la décharge des anti-CPE, il faut mettre en avant la remarque de la syndicaliste qui dit que « si personne ne peut acheter le produit des entreprises, comment ces entreprises pourront-elle créer des emplois ? ». En effet, le débat est donc peut-être plus large que le simple phénomène du CPE. Notre économie est en crise et quand il y a crise, on cherche tout pour « accuser ».

Mardi 7 Mars 2006
Vanina
Lu 2089 fois


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Mars 2011 - 01:07 3 artists I like

Dimanche 21 Février 2010 - 15:14 Le code de la route vu par Bigard

Samedi 17 Juillet 2010 - 23:32 Le tube 2.0