Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Victime d’internet



Victime d’internet
Certains parlaient d’internet comme d’un outil qui rendait maniaco-dépressifs, d’autres dépendants, bref pas toujours très bon psychologiquement.

Et physiquement ? Moi je dirais que c’est tout notre corps, et pas seulement notre tête, qui est victime de cet outil. Contractures, torti-collis et tensions en tout genre dans notre cou, dos ou bras ne sont que des résultats de notre activité internet.

Et bien moi j’en suis victime de temps en temps, la dernière en date cette semaine mais bon, on survit. Le pire dans tout cela c’est que nous sommes tellement habitués à internet que nous ne savons plus nous en séparés et même atteints nous continuons. Notre corps crie mais que faire sans internet ? On tape et on tape encore toute la journée, notre souris se confond avec notre bras et c’est parti !

Internet crée indéniablement des pathologies physiques. Comme certains peuvent avoir des maladies dues aux gestes répétitifs imposés dans les usines, les cadres devant leurs ordinateurs peuvent aussi en souffrir.

Alors que faire, l’internet nous a complètement avilis dans une certaine mesure sans trop nous laisser d’autre alternative. Souffrir et continuer, est-ce la seule chose à laquelle nous sommes réduits ?


Mercredi 25 Avril 2007
Vanina Delobelle
Lu 1857 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Août 2017 - 23:39 The biggest hurdles to digital transformation

Samedi 29 Mars 2014 - 21:04 Quizup and Buzzfeed: Quiz apps forever

Jeudi 20 Mars 2014 - 19:42 Hot US IPO coming up in the internet space