Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Vendeur…à domicile indépendant



Vendeur…à domicile indépendant
De plus en plus de produits sont vendus directement par des vendeurs à domicile sans utiliser d’autre circuit de distribution que ce dernier.

Comment ça marche ? Le principe est celui de Tupperware. Des mères de familles qui s’adonnent à la vente de façon partielle ou d’autres qui s’y dévouent plus pleinement, vendent en réunion des produits à leurs connaissances autour d’un thé. Echange entre copines, vente entre collègues, c’est le consommateur qui est lui-même vendeur du produit. Le système ne coûte pas cher et peut rapporter gros.

Aujourd’hui, on peut trouver tous les produits vendus sous cette formule : vêtements, dessous féminins, produits ménagers, parfums, ustensiles de cuisine, travaux manuels…Le tout s’appuie sur la confiance qu’attribue le prospect au vendeur par le simple fait qu’il le connaît.

Par exemple, les parfums Georges Paul sont distribués en France et à l’étranger selon ce canal.

Selon la loi, et comme exposé par la La fédération de la vente directe, la vente à domicile impose un délai de réflexion de 7 jours. Par ailleurs, les systèmes de vente pyramidales sont interdites en France. A ces systèmes se sont donc substitués ceux de VDI.

Plusieurs canaux de distribution peuvent être associés : vente directe et vente indirecte, VDI et vente en magasins. La vente par VDI reste le canal le moins onéreux pour le fabricant.

Le contrat type du VDI
Contrat_VDI.pdf Contrat VDI.pdf  (34.9 Ko)

Mercredi 10 Mai 2006
Vanina Delobelle
Lu 5232 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2015 - 19:39 The process of innovation

Dimanche 16 Mars 2014 - 20:36 Personalization…the future of products

Samedi 4 Janvier 2014 - 21:36 Arènes de Rome et Reality Show