Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Un blog…pour draguer :)



Un blog…pour draguer :)
Rediffusion du 23 novembre 2006


Nous avons eu il y a quelques temps maintenant une discussion avec Henri Kaufman comparant le fonctionnement du site de rencontres Meetic et celui des blogs.

Comme je l’ai déjà dit dans mon article, Le blog activateur de réseau, le blog peut-être un véritable lieu de rencontres. Il y a les rencontres professionnelles puis les rencontres amoureuses. On peut lire certains blogs qui sont plus des lieux de séduction que des espaces philosophiques. Cependant, rencontrer n’est-ce pas aussi séduire ?

N’est-ce pas en effet plus facile de rentrer dans un jeu de la séduction par email qu’en réalité ? Face à l’écran, on se sent davantage protégé, la timidité laisse place à la conversation et finalement à la séduction.

Ainsi, des outils tels que l’email, le chat , le SMS ou encore les blogs peuvent être des outils de rencontres et ce n’est pas pour rien que le secteur est en pleine croissance. Il y a les petites annonces, des sites et il y a les communautés de blogueurs où chacun y a un but précis.

Bien sûr, beaucoup sont contre les rencontres virtuelles car cela semble moins « naturel » mais si on analyse le fonctionnement, en fait, cela n’a rien de bien différent de la réalité dans la mesure où il y a « communication » et une communication souvent plus ouverte que dans la vie où on a la personne en face et où on peut juger de ses réactions directement. Alors voilà, le blog étant un outil de communication, il peut forcément être utilisé pour draguer.

J’ai trouvé cette analyse intéressante, touchant un domaine que je ne connais absolument pas et que je n’ai même jamais essayé mais ceux qui l’on pratiqué pourront nous faire partager leur expérience. L’avis d’experts est toujours mieux que celui de novices ! La seule chose que je sais, c’est que les mots écrits sont plus forts que ceux prononcés que ce soit en amour ou ailleurs.

Dimanche 9 Décembre 2007
Vanina Delobelle
Lu 3798 fois


1.Posté par Julie Calmier le 23/11/2006 11:41
Je ne peux qu'aller dans ses sens puisque depuis quelques années mes amis et mes amours proviennent de mes rencontres sur le net. Non par des sites spécialisés mais par des échanges nés de passions communes. Puis pour un peu qu'on est l'âme épistolaire...Mes grands parents se sont rencontré après la guerre alors que ma grand-mère était marraine de guerre de mon grand-père, tout a donc commencé avec des lettres.... Seul le support change ;)

2.Posté par ~laurent le 23/11/2006 12:30
100% d'ac. :-) Te joint un petit post publié il y a quelques temps :

Meetic : l’école du blog

Je conseillerai à tous les patrons qui voudraient se lancer dans le blogging de commencer pas se faire la main sur Meetic.

Sur un site de rencontre (pour séduire) vous commencez par « vous faire beau » en créant une fiche (1) avec une photo et un texte sympa. Ensuite, si vous voulez « conclure », il vous faut « partir en chasse ». Au lieux d’aller en boite et de « bouger son corps » sur une piste de danse, ici on « frôle » la fiche (meetic enregistre votre passage) pour manifester sa présence, on laisse un « flash » comme un clin d’œil, on envoie un mail pour commencer une conversation. Faire de l’audience est important pour votre réussite, c’est comme dans le vie : une personne désirée par d’autres devient souvent plus désirable à vos yeux (2).

Ceux qui pratiquent les sites de rencontrent vous le diront, l’exercice de séduction sur le web est tout un art : cela demande de la souplesse, de la patience, du tact, du doigté ...

Vous pouvez faire le parallèle avec un blog (la fiche meetic peut être vue comme une sorte de blog minimaliste) : comme sur un site de rencontre le but d'un blog professionnel est de séduire un client, un partenaire, un journaliste. Pour développer la fréquentation de son blog on commence alors par produire du contenu de qualité et ensuite rien de mieux pour se faire connaître que de laisser des commentaires sur les autres blogs (un trackback serait une sorte de clin d'oeil). Comme pour meetic, l'audience est essentiel sur un blog : cela augmente vos chances de conclure (un partenariat, une interview, une vente), cela assoit votre crédibité qui fait que d’autres gens prêteront ensuite attention à votre discours.

Avec Internet apparaît un nouveaux discours amoureux, et l’on devine l’apparition d’un nouveau discours publicitaire.

3.Posté par Mox Folder le 23/11/2006 16:13
C'est pas moins naturel de rencontrer des gens sur le net qu'en boite de nuit...

J'irai même plus loin : faire des rencontres via internet est en passe de devenir la norme, toutes générations confondues (hormis peut être les seniors qui ont déjà un pied dans la tombe).

4.Posté par Vanina le 23/11/2006 17:07
Mox, laisse-moi être le défenseur des seniors! Ils font de plus en plus des recontres par internet eux-aussi. N'oublions pas qu'un Senior ça commence à 50 ans et franchement de nos jours, 50 ans c'est encore jeune:)

5.Posté par christophe blazquez le 23/11/2006 22:39
Vanina,

Il existe depuis quelques semaines déjà un blog de rencontres pour célibataires :
I'm your target. Les rencontres 2.0
J'ai fait un poste à ce sujet récemment.

@ bientôt

Christophe

6.Posté par Mox Folder le 23/11/2006 20:45
Par sénior je parlais des plus de 60 ans... Malheureusement pour nous, la génération des baby boomers (les cinqentenaires en gros) a encore de beaux jours devant-elle et se redécouvre une seconde jeunesse avec internet !

7.Posté par Vincent POUROL le 24/11/2006 22:39
C'est sur qu'avec l'arrivée des nouveaux modes de communication les coutumes vont évoluées. Que dire de msn et les milliers de rencontres que cela a du créer. Alors pourquoi pas les blogs? A travers un blog, on peut exprimer toutes ses idées, ses expériences, sa facon de voir les choses et par conséquent sa personnalité. On y rencontre diverses personnes, échange des tonnes de choses et c'est ainsi qu'au fur et a mesure des liens se crées. N'est ce pas un mode de drague? Pour moi si...

8.Posté par Vanina le 27/11/2006 09:07
La base de la drague est en fait la communication...donc tous les outils peuvent ainsi y mener:)

9.Posté par Sun le 11/12/2007 16:12
Je ne suis pas d'accord avec vos commentaires.

Les personnes qui voit en internet une finalité pour rencontrer doivent avoir des problèmes de confiance en eux à différencier de ceux qui l'utilisent comme un simple outils de communication.

Se cacher derrière son écran ? jouer un rôle ? Rien ne remplacera les rencontres "In The Real Life". Beaucoup de personnes dans mon entourages passent leur vie derrière leur ordinateur et en finalité il ne savent même plus tenir une conversation lorsqu'ils sont devant des personnes qui leurs plaisent.

Si vous utilisez cet outils parce que ca vous rassure, ca ne réglera pas vos problèmes personnels. facil, à verifier : Avez vous des amis ? Combien de temps êtes vous restez avec votre dernier partenaire ?

Rien ne remplacera une soirée dans laquelle vous vous réunissez avec un groupe d'amis amenant leurs relations. Au cours de cette soirée une personnes viens vers vous. La discussion devient un jeu de séduction dans laquelle les discussions sous entendent l'intérêt mutuel... et peux de temps après vous vous voyez dans un cercle plus intime.

Avez vous ca sur internet ? je peux vous démontrer le contraire.

celeborn@free.fr

10.Posté par Sun le 11/12/2007 16:16
tout ca pour dire en finalité qu'il vaut mieux apprendre à communiquer et faire un travail sur soi que de se cacher derrière un ordinateur pour faciliter les rencontres... ceci dit je devrais revoir mon orthographe mais j'ai une excuse je travail dans l'informatique....

Ps : j'ai testé meetic pour m'assurer que j'avais raison et il y a autant de fada côté fille que côté garcon. Mais tout le monde n'est pas comme ca donc il peut y avoir de vraie rencontre...

11.Posté par GEORGES le 17/12/2007 16:01
OU ALLER POUR RENCONTRER DES FEMMES DE 40 A 50 ANS
MERCI

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu