Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Reproche aux blogueurs: ils ne relatent pas les faits



Reproche aux blogueurs: ils ne relatent pas les faits
Les journaux disparaissent doucement et aux US on entend chaque jour un nouveau journal qui met la clef sous la porte. Ils n’arrivent pas à faire la transition, la crise ne les aide pas et les informations « alternatives » sont en grand nombre.

Cependant quand on parle aux gens, ils ont peur notamment que les blogs deviennent la référence en terme d’information et que les journaux classiques ne soient plus là pour relater l’information.

Les blogs se sont justement différenciés par leur prise de position (souvent trop) mais s’ils deviennent la source majoritaire d’information cela peut avoir des conséquences. En effet, on reproche aux blogs de ne pas s’en tenir aux faits chose que les journaux savent mieux faire. Les blogueurs sont souvent dans la critique, dans la prise de position affichée et rarement dans la reprise simple d’information.

Maintenant que l’on voit les deux mondes (journaux et blogs) se rapprocher, les blogs vont perdre de leur effervescence et les journaux vont en gagner. Les blogueurs se voient plus être des critiques que des « journalistes ». Quand on leur présente un produit, il faut toujours chercher la petite bête qui démontrera le côté faible du produit. Pour beaucoup c’est comment casser le produit ; s’ils ne le font pas on va dire qu’ils sont payés alors ils ne peuvent pas dire des choses négatives sur le produit de leur client. Tout ceci est du n’importe quoi. On peut très bien avoir une analyse globale et juste du produit sans vouloir le casser à tous les coups. Relater les faits et calmer leurs fougues sont encore des éléments que la blogosphère doit apprendre à maîtriser pour apparaître une véritable alternative aux journaux traditionnels et encore gagner en crédibilité.

Relater les faits semble un des éléments que les blogueurs doivent incorporer. Les blogs sont en grande mutation ces derniers temps et comme durant toute adolescence, on cherche son identité et son positionnement…les blogs ont encore du chemin à faire.

Mardi 3 Mars 2009
Vanina Delobelle
Lu 3324 fois


1.Posté par reynaud jean-marc le 04/03/2009 10:33
La paralysie latente des investissements est la conséquence directe des interrogations sur la durée et les conséquences de la crise économique mondiale.

Néanmoins, la vie des sociétés ainsi que leur business sont plus que jamais d’actualité.

Vous êtes-vous déjà interrogés sur toutes ces questions et conséquences, à titre personnel, et dans un contexte plus global :

Cette crise était-elle prévisible ? Quels sont les moyens de contrôle ? Quelles décisions prendre ? Combien cela va coûter ? Quelle stratégie doit-être mise en œuvre ?

Le parallèle est identique pour les sociétés qui ont investi et celles qui vont investir dans la mise en œuvre d’une solution CRM.

Une meilleure connaissance de vos prospects et de vos clients vous permet d’avoir une meilleure visibilité sur vos marchés et doit ainsi vous permettre d’être dans une situation d’anticipation et non plus seulement de réaction.

Néanmoins, la qualité et l’exactitude des informations sont majeures dans un système d’information, ce sont les clés pour les bonnes prises de décision.

Une prise de décision sur des informations erronées aura forcément un impact négatif, surtout en matière de logiciels CRM où les informations sont souvent saisies et mises à jour par les utilisateurs, mais la confiance n’exclue pas le contrôle …

Certains cabinets affirment que les sociétés performantes ont toujours investi dans la mise en œuvre des meilleures pratiques commerciales et marketing et que cette stratégie est toujours gagnante.

C’est un constat facile mais, quand tout va bien et que les marchés sont en croissance, il y a de la place pour tout le monde et donc vous pouvez tirer profit de votre activité. Mais maintenant la crise peut et risque d’engendrer une nouvelle vision du business et des nouvelles opportunités.

Les solutions CRM sont un moyen, pour les entreprises, de les aider dans leurs business, mais n’est pas une garantie absolue pour sortir de la crise, mais votre stratégie CRM est la meilleure garantie pour sortir peut-être plus rapidement de la crise …

Etude le CRM et vous en 2009 sur le site http://www.micropole-univers.com/
jmreynaud@micropole-univers.com

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu