Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Les nombreux challenges des réseaux sociaux



Les nombreux challenges des réseaux sociaux
Je vous propose ici une traduction française (aussi partiellement revisitée) de l’article de Jeremiah qui est très complet sur le sujet et auquel je ne vois à ce stade rien à ajouter.

Difficile à monétiser
Même Google admet qu’il est difficile de monétiser un réseau social. Pourquoi ? Les utilisateurs ne recherchent pas de l’information classique comme ils pourraient le faire par le biais d’un moteur de recherche et qui représente le schéma traditionnel et auquel grand nombre d’entreprises se sont habituées. Ils souhaitent communiquer entre eux et s’exprimer.

Des acteurs en surnombre
Il existe bien trop de plateformes de réseaux sociaux si en plus on y rajouter les réseaux qui proposent des plateformes en marque blanche. Une consolidation de réseaux va arriver et bon nombre vont donc être mis de côté.

Quand les marketeurs s’y intéressent, les utilisateurs s’en vont
Les exemples sont nombreux Friendster, Tribe, et bien d’autres. Au fur et à mesure que la communauté s’est créée, les marketeurs s’y sont intéressés et ont ainsi rendu l’expérience moins novatrice et du coup fait fuir les influenceurs.

Des données incertaines et un problème de contrôle d’identité
Beaucoup d’utilisateurs fournissent des données incertaines et peu précises dans leur profil. Le résultat : des efforts marketing qui ne ciblent pas les bons utilisateurs et sont difficiles à atteindre. Il est possible d’avoir un pseudo et d’y raconter ce qu’on veut par conséquent les données ne sont pas fiables et n’importe qui peut vous attaquer sur n’importe quoi. Par ailleurs les problèmes de privacy sont importants entraînant un partage des informations personnes sans contrôle de la part de son propriétaire.

Un manque de mesures rendant difficile le calcul du ROI
Pour beaucoup de marketeurs qui voudraient déployer une campagne par la biais d’un réseau social, l’accès au données de mesure est souvent impossible. Le résultat : ils doivent utiliser les vieilles méthodes manuelles ou mesurer les résultats à partir de leur propre site, du coup c’est pas très efficace.

Difficile de sortir d’un réseau
Il semble difficile de désactiver un compte créé dans un réseau social. Prenant l’exemple de Facebook, il est toujours possible de se reconnecter même après avoir fermé son compte ; ils sauvent vos données et vous ne vous lâchent pas comme ça.

Des problèmes de scalabilité
Il semblerait que les réseaux souffrent de problèmes techniques et on du mal à monter en charge face au succès qu’ils obtiennent.

Le « social network » s’épuiserait-il ?
Il est courant de lire des rapports montrant le ralentissement de l’engouement pour les réseaux sociaux. Les entreprises, organisations et individus sont aussi fatigués de voir le temps qu’on peut passer à gérer ses nombreux profils au sein des différents réseaux enligne. Certaines entreprises ont banni l’accès à certains de ces réseaux car ils entamaient leur productivité.

Vendredi 21 Mars 2008
Vanina Delobelle
Lu 2944 fois


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Mars 2014 - 23:00 10 years after the social revolution…

Vendredi 18 Novembre 2011 - 18:41 RNKD: the new social site from Zappos’ founder

Mercredi 16 Novembre 2011 - 19:34 Social Media around the world