Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Les internautes ne s’attendent plus au tout gratuit



Les internautes ne s’attendent plus au tout gratuit
Les services internet ont désormais un prix et fini le temps du tout gratuit, quand on veut du service qui apporte de la valeur ajoutée, on est prêt à payer. Des Flickr et des Linkedin ont leur premium…beaucoup suivent ce chemin.

Il ne serait pas étonnant de payer des services pour lesquels nous n’étions pas habitués à payer dans le futur. Tout simplement parce que le tout gratuit atteint ses limites et tout le monde sait bien qu’une entreprise doit être profitable.

Ca c’est pour le statement général, oui mais…d’autres concepts alors payants passent au gratuit ou pseudo gratuit. Le dating online comme Downtoearth tente désormais l’approche gratuite. D’autres dans le domaine des annonces passent vers une simplification de la tarification.

Quand tout est gratuit, ce n’est pas gratuit pour tout le monde, le revenu principal est alors la publicité. Oui mais là encore la publicité a ses limites car il n’est pas possible d’augmenter les encarts indéfiniment. Par contre la croissance des utilisateurs peut elle augmenter de façon plus conséquente et si chaque utilisateur paie ne serait-ce que 3€ par mois…cela peut vite faire des grosses sommes.

Maintenant que les utilisateurs ne peuvent plus se passer d’internet et que leur « offre d’essai » est passée, beaucoup verront des factures apparaître.

Ces deux positions ont chacune leurs partisans. Je crois que l’offre de base doit rester gratuite car c’est une façon facile d’attirer les utilisateurs et de les fidéliser mais je pense aussi qu’un package premium doit exister notamment pour les utilisateurs avancés. Par exemple Flickr arrive à faire la transition très facilement à tel point qu’il paraît normal de passer au service pro très vite.

Maintenant je pense que la difficulté est de mettre en place un package qui apporte une réelle valeur ajoutée et qui fasse que l’utilisateur soit prêt à payer pour de tels services. La méthode la plus efficace est sûrement le package plutôt que le paiement au service mais le principe à la iTunes avec le « pay to go » est aussi à étudier en fonction des services à offrir.

Mercredi 4 Février 2009
Vanina Delobelle
Lu 2716 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Août 2017 - 23:39 The biggest hurdles to digital transformation

Samedi 29 Mars 2014 - 21:04 Quizup and Buzzfeed: Quiz apps forever

Jeudi 20 Mars 2014 - 19:42 Hot US IPO coming up in the internet space