Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Les Amishs: une autre idée de la consommation



Les Amishs: une autre idée de la consommation
Dans ces temps de crise où on voit bien les modes de consommation changer, la communauté Amish me fait beaucoup réfléchir. D’abord, c’est la nouveauté, la curiosité (on en rencontre parfois et cela donne l’impression d’un autre monde), puis on se penche un peu plus sur leur mode de fonctionnement, on essaie de comprendre et bien sûre plein de questions surgissent et un certain intérêt pour une communauté qui a pris une voie différente des sentiers plus traditionnels.

Tout d’abord, cassons beaucoup de préjugés sur les Amishs (j’avais entendu dire plein de choses avant de me pencher sur le sujet qui s’avèrent finalement bien fausses). Les Amishs peuvent avoir des voitures, peuvent avoir l’électricité, le téléphone, on n’est pas forcément Amish à vie c’est un choix. La vidéo présentée ici est intéressante et je vous renvoie à cette autre The Amish: people of preservation pour en apprendre un peu plus.


Dans un précédent article De l’hyperconsumérisme à "l'amishisme" je me posais déjà la question de notre course à l’hyperconsommation. En fait les Amishs sont pour un contrôle du progrès (le progrès ne doit pas nuire à la communauté, ni placer certains membres au dessus d’autres) et pour une définition communautaire très forte. Quand on s’est penché sur le mode de fonctionnement des communautés pendant longtemps comme cela est mon cas, les Amishs ne peuvent qu’attiser l’intérêt.

Une communauté, c’est un groupe de personnes qui partagent des intérêts communs selon la définition. En anthropologie, on analyse les comportements humains au sein d’un même groupe : les tribus, les associations, les communautés. « Repousser » le progrès met-il en marge ? Oui a priori mais aller trop vite montre aussi ses limites et empêche un contrôle à long terme et une stabilisation des acquis pour la communauté. La société ne devrait-elle pas finalement être découpée en petites communautés plus autonomes pour un meilleur fonctionnement à long terme et une meilleure protection de ses membres ? Par exemple, les Amishs n’ont pas d’assurance. Lorsqu’une ferme brûle, c’est l’ensemble de la communauté qui se met en action pour aider la famille sinistrée et ceci de façon spectaculaire, bien plus efficace que nos assurances parfois.

On se voit revenir à des valeurs plus saines avec l’émergence du bio, les produits de la terre, les maisons écologiques, la protection de l’environnement et les énergies renouvelables (il n'y a pas plus écolos que les Amishs…ils n’ont jamais cessé d’utiliser les énergies naturelles). Tout cela n’est-il pas un pas en arrière ? N’est-il pas la preuve des excès et du non contrôle du progrès ? Notre société va vivre des changements profonds. Même si Internet est un progrès considérable sur lequel on ne pourra revenir, beaucoup d’autres sont en train d’être remis en question.

A analyser le cycle de vie des produits, cela se comprend. Quand un produit est au stade de maturité, il va soit mourir, soit incorporer de l’innovation/un changement pour repartir. Il n’est pas toujours évident d’aller de l’avant et de toujours trouver de nouveaux concepts alors on fait un pas en arrière et on remet au goût du jour des notions telles que « retour aux sources », « nostalgie », « descendance »…tout ce qui nous renvoie à nos origines. Qui n’a pas rêvé un jour de retourner dans le passé ? Notre consommation reflète actuellement cette tendance. Quand ça va mal, on se réfugie vers des choses qui rassurent et pour lesquelles on a un certain contrôle (contrôle car connaissance).

Notre consommation vit une révolution, beaucoup n’ont plus la même excitation à posséder l’iPhone dernier cri mais face à cette boulimie de consommation, se réfugient vers d’autres modes : les modes « environnementaux » ne sont pas prêt de mourir, le Green c’est l’avenir mais n’est-ce pas simplement notre passé ?

Mardi 7 Avril 2009
Vanina Delobelle
Lu 6043 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2015 - 19:39 The process of innovation

Dimanche 16 Mars 2014 - 20:36 Personalization…the future of products

Samedi 4 Janvier 2014 - 21:36 Arènes de Rome et Reality Show