Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Le consommateur doit-il être éduqué ?



Le consommateur doit-il être éduqué ?
Le consommateur doit-il continuer à garder ses habitudes d’enfant gâté ou est-il temps de l’éduquer ? Je dois dire que lorsqu’on regarde comment fonctionne le consommateur, on peut se demander si les marketeurs ne sont pas un peu responsables de ce qu’ils sont devenus. A tout leur donner et à être toujours à l’écoute de leurs moindre besoin, le consommateur est devenu un consommateur zappeur ! Plus que le choix dans les produits qui lui sont offerts, ne devrions-nous pas porter notre attention sur la relation établie entre le consommateur et le produit ?

Dans notre société actuelle, le consommateur roi est devenu une réalité qui empêche certainement une meilleure efficacité. En effet, à vouloir en offrir toujours plus, on oublie d’en offrir mieux. Si vous vous penchez sur le contenu des rayons, vous ne saurez quel produit choisir tellement le choix est important. Est-ce la solution de perdre le consommateur dans une marée de produits ? Ne faudrait-il pas mieux lui offrir moins de produits mais qui lui correspondent et le guider dans ses choix ?

Moi je pense. En tant que consommateur, il peut y avoir 100 références devant mes yeux au rayon savons, je ne ressortirai du magasin qu’avec une ou deux. Pourquoi j’aurais fait ces choix, là est la force de ce que les marketeurs peuvent faire. Innovation et toujours innovation dans le produit, oui car il faut avancer mais surtout ne pas oublier d’éduquer le consommateur en parallèle.

Fidélisation, relation client, rapport à la marque sont donc des mots qui, plus que jamais, ont leur sens. Le consommateur, comme un enfant, est capricieux car il en a trop et n’a pas de limites. Il se sent perdu et voudrait qu’on l’aide et comme on ne le fait pas et le laisse seul face à ce stress (car la sur-consommation est un vrai stress), il zappe. C’est sa façon à lui de nous punir pour ne pas avoir compris son réel besoin.

Rares sont ceux qui aiment passer des heures dans les supermarchés. Oh oui il y a beaucoup de choix et pourtant le consommateur dit souvent qu’il ne trouve pas ce qu’il cherche ! Et pourquoi cela ? Ce n’est pas parce qu’il n’a pas le produit qu’il veut, c’est parce qu’il ne sait 1. pas ce qu’il veut 2. ne sait pas où le chercher 3. n’a pas la patience de le chercher !

Allez marketeurs, reprenons les bases de notre consommateur et cherchons à l’aider pas en le gâtant tant et mais en l’éduquant ! Poser des limites est nécessaire pour tous et même pour les consommateurs. La pénurie, le manque, l’envie rendent parfois plus heureux que l’opulence…

Mardi 2 Janvier 2007
Vanina Delobelle
Lu 4107 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2015 - 19:39 The process of innovation

Dimanche 16 Mars 2014 - 20:36 Personalization…the future of products

Samedi 4 Janvier 2014 - 21:36 Arènes de Rome et Reality Show