Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Le commentaire appelle le commentaire



Le commentaire appelle le commentaire
Pour faire suite à mon article Mettre ou ne pas mettre un commentaire sur un blog, je constate que sur la majorité des blogs, le commentaire appelle le commentaire. En effet, lorsqu’un article a un commentaire, d’autres vont suivre mais si personne n’en laisse alors il n’y en aura pas.

Face à ce phénomène, on peut se poser plusieurs questions :
L[Est-ce l’intérêt de l’article qui pousse à mettre un commentaire ?]l
L[Est-ce l’invitation de la part de l’auteur pour ses lecteurs leur demandant de compléter ?]l
L[Est-ce le phénomène d’attractivité ? On ne va que là où tout le monde va.]l
L[Est-ce le besoin d’affirmation ? Si lui a son idée, je dois aussi donner la mienne.]l

A mon avis, plusieurs réponses sont possibles en fonction des personnes et en fonction des moments. Simplement vous êtes-vous déjà posé la question pourquoi je laisse un commentaire sur tel ou tel blog et plus précisément sur cet article plutôt que cet autre ?

L’humeur, l’envie de partager à ce moment-là, laisser une trace de son passage, dire qu’on existe et se rappeler au souvenir de la blogosphère… Une chose est sûre, le commentaire agit comme un aimant, lorsqu’on en poste un, un deuxième suivra certainement.


Lundi 17 Juillet 2006
Vanina Delobelle
Lu 2810 fois


1.Posté par Corinne le 17/07/2006 14:29
Je rejoins ton avis sur l'effet d'appel des commentaires une fois que quelqu'un y laisse le sien. Espérons que ce soit le cas pour ta note d'aujourd'hui... :-) Personnellement, sur mon blog, j'ai pris le parti de "colorier" le lien qui permet de laisser un commentaire, histoire de bien mettre en avant cette possibilité, car je suis surprise du nombre de personnes qui m'envoie un mail perso plutôt que de glisser directement leur avis sous ma note...

2.Posté par PPG le 17/07/2006 18:50
bj Vanina,
pour les blog du bas ...
oui, l'envie de laisser un commentaire, et derrière ce terme envie, il ya motivation, qu'est ce qui me pousse à laisser des commentaires ? J'ai remarqué qu'il y a des sujets qui generent plus de coms, des sujets formulés de façon directe, simple, et surtout où la personne s'exprime perso.
je crois plus à la force centripète (aimant)du blogueur que de la haute qualité du billet, que la plus grande force du blogueur cest de generer une communauté qui regulièrement laissera des coms, mais si c'est pour ne rien dire, qu'il existe un charisme virtuel où l'on a envie d'aller regulierement. maintenant j'ai aussi remarqué que les plus rusés d'entre nous s'activent pour devenir force centripète (pas forcement aimable) , mais est ce que la force est vraiment avec eux ;-?

@corinne : oui la reponse directe ça arrive, mais ce n'est pas si frequent, simplement, c'est souvent une personne qui n'est pas rodée à la technique (des commentaire du blog et ou qui prefere passer par l'email, pour ce demarquer sans se demasquer ;-)

3.Posté par Vanina le 17/07/2006 19:16
Patrick,
En effet, la force est la réciprocité. J'ai prévu bientôt un article sur le sujet. La communauté, son engagement, le partage des points de vue, c'est le vrai plaisir du blogueur qui fait qu'on continue à écrire parce que dans chacun des blogs de notre communauté on retrouve un bout de soi...

4.Posté par henri kaufman le 17/07/2006 21:59
Voir ma note sur le même sujet, du 21 Juin : http://henrikaufman.typepad.com/et_si_lon_parlait_marketi/2006/06/commentez_et_vo.html

i[Commentez, et vous recevrez des commentaires...

Miscellanées 6 :Commentez, et vous recevrez des commentaires...

Miscellanées / Blog. Ques' aco ? Miscellanées : Recueil d'écrits divers, littéraires ou scientifiques, qui n'ont pas de lien entre eux. Synonyme: Mélanges.
Langue_au_chatLe débutant blogueur se lamente souvent : bien que ses notes soient géniales et vraiment originales, il ne reçoit pas de commentaires ! Nada, niente.
C'est normal car personne dans la blogosphère ne sait qu'il existe. Alors comment exister et recevoir cette récompense que constitue le commentaire d'un blogueur qui vient de nulle part et qui tout à coup vous signifie qu'il a parcouru votre blog, lu vos notes et que de surcroît il en pense quelque chose.
À moins d'être "lemeurisé" ou "stratégisé" (j'expliquerai + tard ce que signifient ces deux puissants leviers de commentaires), il faut commencer par visiter la blogosphère en ayant pour seule carte les noms des derniers blogs mis à jours (cf. typepad) ou le hasard pur. Et si vous tombez sur une note qui vous émeut, qui vous interpelle, qui vous fait rêver, qui vous inspire, ou qui vous donne une poussée d'adrénaline, laissez un commentaire. Il est rare que le "commenté" n'aille pas voir le blog de ce visiteur attentif et ne laisse pas un commentaire à son tour.

Le commentaire, c'est la conversation qui démarre.

Illustration glanée sur le blog d'arille ici
]i
@micalement

Henri

5.Posté par PPG le 18/07/2006 00:55
@henri > certes il y a des blogueurs qui nous feraient rever, néanmoins ils n'ont pas tous une conception plutarquienne comme toi, et, qui prennent sur leur precieux temps pour répondre à des commentaires laissés par des reveurs, ...
je suis aussi attentif à celà, on pourrait appeller cela l'ecoute du blogueur;
car le commencement de bien vivre est de bien ecouter PLUTARQUE

6.Posté par Bastien le 18/07/2006 21:36
C'est bien vrai tout ca. Des fois on se demande pourquoi les gens font des commentaires en si grand nombre ex: la lemeurisation et des fois on se demande comment un article n'a pas de commentaire.

Je met des commentaires en fonction de mon humeur et des mes envies du moments. Des fois une notes m'interresse mais je ne fais que la lire. Je me dis qu'il faudrait que je felicite l'auteur mais je me dis que ca peut sembler bete si j'ai rien a ajouter. et des fois j'ecris des commentaires pour ne rien dire et ca me plait bien. La vie est étrange parfois.

7.Posté par VerbalKint le 18/07/2006 22:34
Salut Vanina, personellement je ne laisse un commentaire que quand l'article m'interpelle vraiment : sujet qui me touche, question directe, impression de déjà-vu ou avis qui tranche...dans le cas présent j'ai moi-même une problématique de non-commentaires sur mon blog qui m'intrigue, avec pourtant une fréquentation en hasse :-). Sans doute une thématique trop précise en ce qui me concerne ? Qu'en pensez-vous ?

8.Posté par Vanina le 19/07/2006 08:31
Bonjour Verbalkint,
Je suis allée sur votre blog qui me paraît intéressant. Je reviendrai.
Pour répondre à votre question et si vous me permettez ces quelques remarques: on ne sait pas qui vous êtes et les blogueurs aiment bien savoir à qui il parlent (j'ai un prochain article sur le sujet). En effet, un des premiers réflexes est d'aller voir qui est l'auteur ce qui permet de mettre en place une "relation". Les blogueurs sont au début plus timides, ils viennent et reviennent et au fil du temps, quand une certaine "fidélité" s'installe, ils vont commencer à laisser des commentaires. Le commentaire a un côté rassurant pour celui qui tient un blog, cependant si tous vos lecteurs sont "passifs" cela ne veut pas dire pour autant qu'ils n'apprécient pas votre blog. Je pense qu'il faut écrire avant tout pour se faire plaisir et les choses viendront naturellement. Alors pour ça je vais laisser un commentaire sur votre blog pour activer l'effet aimant !

9.Posté par Verbalkint le 20/07/2006 19:11
Bonjour Vanina,
Je ne pense pas que tous les blogs doivent être personnels. Je pense même que la création d'une "marque", en l'occurence VerbalKint, peut peser bien plus fort qu'un classique "Webblog de Gérard Dupont'.
Maintenant il est clair que ne pas laisser trace de sa véritable identité est une erreur, erreur que je ne pense pas faire en déclarant mon identité en ligne grâce à ClaimId et au logo présent sous mon flux RSS. De plus je m'exprime sous mon véritable nom sur bon nombre de listes de discussions, rattachées à mon blog.
Qu'en penses-tu ? (en se tutoie, sur les blogs^^).
En tous cas merci pour tes conseils, je vais suivre attentivement tes prochains commentaires !
Hugo

10.Posté par Vanina le 20/07/2006 19:44
Bonjour Hugo,
Je parle d'une identité, c'est à dire d'une brève présentation parlant de toi et pas forcément d'URL ou de signature...le fameux "A propos".

11.Posté par VerbalKint le 20/07/2006 20:41
Pas faux ça, faudrait que j'y pense :-)

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu