Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Le business model des Start-ups web 2.0



Le business model des Start-ups web 2.0
C’est une réflexion que je mène en parallèle avec Henri Kaufman sur son blog.

C’est la tendance, on est web 2.0, on crée une entreprise web 2.0 et puis c’est parti ! Mais quand on regarde toutes ces entreprises, tous les services qu’elles offrent sont des services gratuits. Alors du coup on n’a pas pu résister au fait de se poser la question : « mais comment qu’elles vivent ces entreprises ? »

Je vous renvoie à mon article Entrepreneur et pinko marketing. Il faut que l’entreprise survive suffisamment longtemps, avec rien, pour ensuite pouvoir appliquer un pricing sur la valeur ajoutée de ses services.

Ainsi, si nous analysons les exemples suivants : Flickr fait payer si vous utilisez leur service de partage de photos de façon illimitée, LinkedIn fait payer la mise en relation directe de façon illimitée, Mybloglog pour avoir des statistiques en temps réel…

Pour pourvoir passer à un modèle payant, elles doivent d’abord atteindre une taille critique et prouver la valeur ajoutée qu’elle peuvent apporter à l’utilisateur. Ensuite leur seul espoir sera de pouvoir être racheté par un plus grand groupe. La difficulté est donc de pouvoir tenir assez longtemps et donc d’avoir suffisamment de trésorerie pour atteindre cette fameuse taille critique et rien que ça, ça nécessite un minimum de fonds pour y parvenir. Finalement n’est pas web 2.0 qui veut !

Un peu donc comme le principe surréaliste qu’on peut lancer une entreprise avec 1€, on ne peut pas non plus lancer une entreprise web 2.0 qui ne crée rien. N’oublions pas que le principe économique d’une entreprise (et ça c’est vieux comme le monde) est de générer de la valeur ajoutée et bien sûr ça s’applique aussi aux entreprises web 2.0.


Mercredi 14 Mars 2007
Vanina Delobelle
Lu 1257 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2015 - 19:39 The process of innovation

Dimanche 16 Mars 2014 - 20:36 Personalization…the future of products

Samedi 4 Janvier 2014 - 21:36 Arènes de Rome et Reality Show