Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

La lemeurisation



La lemeurisation
Ce terme jonche dans beaucoup de posts mais que signifie-t-il (selon moi) ?

Le blog de Loïc Le Meur a beaucoup d’audience et beaucoup d’influence dans la blogosphère alors bien sûr lorsque Loïc vous fait l’honneur de vous citer, ça fait monter l’audience en flèche !

Beaucoup lisent ce blog car c’est une référence et parce qu’on attend d’apprendre de ce qui s’y fait. On laisse aussi beaucoup de commentaires parce qu’on se dit que c’est sûrement un moyen de s’offrir de la visibilité dans la blogosphère. On veut appartenir à cette communauté et finalement se laisser driver par un « maître » ça peut aider.

Donc le vrai phénomème de lemeurisation est celui-ci : l’espoir que Loïc nous accorde un peu d’attention (snif). Mais comme il le dit souvent le vrai phénomène c’est que finalement ses lecteurs écrivent davantage sur son blog qu’il ne le fait lui-même. Il invite souvent par une simple phrase au dialogue et ensuite les lecteurs font le contenu. On le loue, on le critique mais on va toujours autant sur son blog. Pourquoi certains qui n’aiment pas ce qu’il écrit continuent à le lire et continuent à le critiquer ? Personnellement quand je n’aime pas un blog, je n’y vais pas ! Mais là non c’est différent, c’est THE blog aussi on se doit d’y figurer d’une manière ou d’une autre.

Exemple de réussite, volonté de lui ressembler, marcher dans ses sillons et espérer qu’il nous regarde, telle est la vraie lemeurisation parce que lorsqu’il parle d’un sujet, l’audience fait boom ! (mais n’oubliez pas qu’elle redescendra aussi vite…).

J’aimerais cependant que Loïc nous écrive plus souvent des articles avec plus de contenu comme celui qu’il a écrit le 27/04/06 Si je dirigeais un titre de presse…Son aura pourrait encore grimper !


Dimanche 6 Août 2006
Vanina Delobelle
Lu 1916 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu