Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

L’identité du blogueur disparaît avec la professionnalisation des blogs



L’identité du blogueur disparaît avec la professionnalisation des blogs
J’ai toujours eu un problème lorsque sur un blog l’identité de l’auteur était inexistente. En effet, on vient sur un blog en y attendant un caractère plus « humain » que sur un site d’information.

Avec certains blogs d’entreprise ou avec des blogs plus professionnalisés (rachetés par des groupes par exemple), on ne sait plus trop à qui on parle. L’information peut y être intéressante mais l’esprit n’y est plus.

Le fameux « laisser un commentaire » n’a pas plus grand sens. D’ailleurs je ne dois pas être le seule à le penser car ils ne sont pas en grand nombre. En effet, quand je laisse un commentaire, je réponds à l’auteur ou je réponds à la discussion de la communauté mais en aucun cas je ne réponds à « personne ».

Avec la professionnalisation, on se recentre plus sur le contenu que sur la communauté. On ne voit qu’une façon d’attirer des lecteurs qui ont été générés autour d’un thème mais on oublie qu’à l’origine, cette communauté s’est formée grâce à plusieurs éléments :
  • L’auteur et sa personnalité : il dit les choses d’une certaine façon, il est ce qu’il est. Certains blogs n’ont émergé d’ailleurs que sur ce principe,
  • Le contenu : les sujets traités,
  • Le sentiment d’appartenance.

Comment peut-on avoir un sentiment d’appartenance sur la base de contenu seulement ? Dans le meilleur des cas, on approuve mais on est loin de se sentir emporté et de vouloir réagir. Avec les blogs, les gens ont trouvé leurs « semblables », parce qu’il aiment la personne, sa mentalité, ses idées et c’est pour cela que les blogs rassemblent.

A la différence d’un forum, un blog a besoin d’un leader alors qu’un forum s’auto-régule. Avec les blogs, si l’auteur disparaît, le blog n’a plus le même intérêt…à mon avis…

Mercredi 26 Novembre 2008
Vanina Delobelle
Lu 3664 fois


1.Posté par stephane le 26/11/2008 16:43
Je suis d'accord même si je fais parti de ceux qui ont vendu leur blog à la toile, perdant mon identité. Un nouveau positionnement de mon blog est en cours pour faire ressortir mes singularités et mes aspirations...

Nouvelles catégories en cours de définition, nouveau design révélé il y a peu, et je continue à bosser !

Bye

2.Posté par Vanina Delobelle le 26/11/2008 19:53
Pourquoi penses-tu avoir perdu ton identité? Les lecteurs nous influencent les blogueurs mais je pense que les blogueurs abordent leurs sujets avec ce qu'ils sont et ne sont pas obligés de perdre leur identité.

3.Posté par Tizel le 26/11/2008 22:50
Ne pense pas qu'un forum s'autorégule si facilement. Il faut une bonne communauté de gens motivés pour le lancer, et aussi pour lui donner son identité...

Après, c'est clair que c'est un travail d'équipe, mais pas négligeable non plus. Il faut maintenir l'esprit initial, tout en gérant la progression. Un peu comme un blog finalement, où, autour du blog, gravite toute une comunautée.

Tizel

4.Posté par Vanina Delobelle le 27/11/2008 01:00
Bien sûr qu'un forum s'anime mais il n'est pas basé sur l'identité d'une personne à la base mais de la communauté dans sa globalité.

5.Posté par stephane le 27/11/2008 10:34
Perdre mon identité quant aux sujets que j'aborde, non pas totalement, mais donner à mes billets plus de place qu'à mon "moi". J'entends par là que les sujets sont plus largement censurés et/ ou sélectionnés dans le respect de mon contexte pro. Le blog est devenu un baromètre pour la blogosphère mais aussi pour nos collab, managers. Il est donc de bon ton de veiller aux messages partagés et leur interprétation ! La crise renforce la suspiscion dont je parle à demi mot et cause de la censure (grandissante ?)

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu