Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

L’envie de bloguer diminue-t-elle ?



Les blogueurs perdent-ils leur niac du blogging ? Les blogs sont des outils de plus en plus reconnus, de plus en plus puissants que les marques prennent de plus en plus en compte. Cependant en parallèle, les blogs perdent-ils de leur contenu ? Un tel graphique pourrait-il être dressé sans exagération ?

L’envie de bloguer diminue-t-elle ?

Les blogueurs du début qui écrivaient des articles à fort contenu tendent à réduire le nombre de ces articles. On trouve davantage de buzz, d’analyse de marques et de passage d’information du style « twitt » que d’articles de fond.

Les blogueurs atteindraient-ils les limites de leur amateurisme ? Temps, idées et envie, les variables peuvent être différentes pour chacun. Au début ils ont plein de sujets à développer, plein d’idées qui ont bien sûr mûri parfois pendant plusieurs années, allelluia le blog est là pour les exprimer. Mais une fois qu’on a fait le tour de ces idées, qu’on a fait le tour de ses pensées, il est plus difficile d’être profond dans nos écrits. Et tenir un blog régulièrement avec du contenu c’est encore plus difficile. A tel point que certains se plaignent que les articles des blogs sont souvent la répétition de ce qu’on peut lire sur un autre, les idées ne sont pas renouvelées ou originales, on crie au plagiat, bref les blogs s’épuisent.

De l’autre côté on commence à attaquer les blogueurs pour des mots ou des termes qu’ils utilisent mais pourquoi donc si les blogs n’ont pas d’importance ? On devrait les laisser écrire ces pauvres blogueurs car après tout ils ne feront pas beaucoup d’ombre. Mais voilà les blogs grandissent, leur développement s’accroît et l’importance que les conversations ont auprès des lecteurs est de plus en plus grande donc ça fait peur.

Les blog changent donc, ils deviennent désormais davantage des supports média et se rangent auprès des médias traditionnels pour compléter le portefeuille de communication. Les articles de fond, plus personnels, qui ont demandé plus de réflexion de la part du blogueurs se font de plus en plus rares, les marques prennent le relais.

Tout ceci est une évolution normale et finalement attendue de ce nouvel outil de communication. Je me pose cependant la question de la puissance des blogs. Pourquoi les blogs ont eu un tel succès ? 3 éléments :
L[Phénomène communautaire,]l
L[Phénomène de masse,]l
L[Contenu original.]l

Le dernier point pourraient s’estomper dans le temps au grand drame des puristes du blog et cela pourrait-il remettre en cause le blog dans sa globalité ? Les blogs ont trouvé leur place cependant les blogueurs devront maintenant davantage se battre pour la rétention, la fidélisation, la longévité des lecteurs sur leur blog…ces éléments ne sont-ils pas les problématiques auxquelles font face les médias classiques ?

Mercredi 27 Février 2008
Vanina Delobelle
Lu 3811 fois


1.Posté par greg le 27/02/2008 09:37
Vraiment intéressante ta note !
Je pense qu'il est toujours difficile de faire cu contenu de qualité de manière quotidienne et il est clair que certains blogs ne se font que l'écho des buzz du moment.
Heureusement il rajoute souvent de l'âme dans leur post, sans forcément être profond, c'est leur point de vue et c'est avant tout ce que l'on doit attendre d'un blogueur.

2.Posté par Vanina le 27/02/2008 09:43
En effet Greg mais il semble tout de même qu'on sente un essoufflement du contenu. La marque prends nettement le relais sur le fond et le buzz domine davantage.

3.Posté par Armel le 27/02/2008 15:01
Interessant... Je pense que ta remarque finale fait le plus sens, dans le sens, ou, finalement, le phénomène des blogs est le même que, par exemple pour les supports papiers ou la radio (la télé, c'est peut-être un peu différent, pour des questions d'investissement, quoique). C'est-à-dire que comme pour ces supports dits "classique", il y a de la place pour tout le monde.
Dans la presse papier, il y a des grands groupes qui industrialisent l'activité, mais il y a aussi la petite équipe qui va lancer son fanzine à un niveau local en le distribuant aux libraires. Ou encore le Canard Enchaîné, qui vit sans pub pour ne pas assujettir son contenu à son mode de subsistance. Ce sont des exemples.
Pareil, pour la radio, surtout du temps des radios libres, évidemment, où tout le monde faisait de la radio différemment, avec ou sans pub, avec ou sans salaire, etc.
Pareil pour les blogs. Mais comme tout le reste, il restera des blogs (l'immense majorité, je pense), proposant un vrai contenu, qui n'intéressera peut-être qu'une niche, mais sans arrière-pensée. Donc, je pense que la généralisation que tu fais ne concerne que des blogueurs qui auraient décidé que leur blog était partie d'une stratégie pour gagner de la tune.

4.Posté par Vanina le 27/02/2008 16:32
Je crois Armel qu'il y avait plus de petits blogs à contenu avant que maintenant. Moi ces articles de fonds j'avoue que je les cherche mais je ne les trouve pas si souvent.

5.Posté par Armel le 27/02/2008 16:41
Je ne pourrais pas t'affirmer péremptoirement le contraire en me basant sur des stats précises. J'intuite cependant que le problème c'est qu'il y a des pros du référencement - cela revient un peu à ta thèse, je pense - qui savent se faire visiter, mais qui n'ont pas forcément un gros contenu.
Et le temps de se débarrasser de ces parasites qui apparaissent en tête dans les résultats de moteur de recherche, je finis par me décourager de trouver l'article de fonds. Mais franchement, des gens qui ont des choses à dire et rien à vendre, sur le thème de mon propre blog, j'en trouve (je me mets évidemment de côté, n'ayant pas l'objectivité nécessaire pour me juger moi-même).

6.Posté par Herve Kabla le 27/02/2008 19:02
Plutot que de parler d'essouflement, je parlerais de mutation du phenomene. Les blogueurs ancestraux ont évolué, la technologie a évolué, et le nombre de blogueurs a tres fortement augmenté ces 3 dernieres années. Resultat, une impression que le nombre de contenus intéressants serait en perte de vitesse. Pour ma part, je pense qu'on vit actuellement un renouveau du blog: il y a 3 ans, si on parlait de blog, les gens souriaient. De nos jours, le blog est parfaitement pris au serieux, tant d'un point de vue personnel que professionnel.

7.Posté par Cath le 28/02/2008 16:03
Certes, les blogs sont pris au sérieux par les "professionnels" qui une fois sur deux ne savent toujours pas de quoi il retourne réellement...

Vrai ou faux ?

Un blog est un état des lieux d'une pensée ou d'une analyse à un moment précis.

Il est l'émanation très personnelle d'un individu ou d'un collectif d'individus (plus rare).

Il ne relève nullement du journalisme et ne devrait en aucun cas faire d'ombre à ces derniers, tant est que ces derniers fassent un véritable travail d'investigation et ne se contentent pas, pour beaucoup, de "rapporter" les dépèches AFP.

Néanmoins, il est vrai que les sujets ne sont pas illimités sur lesquels chacun ou chacune peut pondre un billet fouillé, innovant, référent et clair(comme tu le fais si bien, si souvent Vanina).

Une fois ces sujets répertoriés, une certaine tendance à la redite ou à l'essouflement peut apparaitre. C'est naturel.

J'observe aussi, en tant que "fille", qu'il est difficile de maintenir un cap sur des sujets de fond qui finalement semblent "déprimer" l'audience dans tous les sens du terme.

Parfois, l'envie de tout plaquer me prend quand je recueille un paquet de commentaires sur un billet paresseux et sans grand intérêt (du style, "ce matin je me suis levée du pied droit et n'ai pas eu le temps de prendre mon café car mon séchoir à cheveux s'est coincé dans ma bretelle gauche de soutien-gorge...") et des nèfles sur un billet de fond sur un sujet qui devrait en faire réagir plus d'un !

C'est tout le problème : un blog généraliste n'est pas pris au sérieux par ses véritables lecteurs et un blog de niche est prisonnier de son thème.

Parler de technologie n'a en outre aucun sens à mon avis. La grande évolution a été la naissance de l'internet. Depuis, nous connaissons des optimisations naturelles correspondant à de nouveaux usages, mais ceci est en surface.

La question est et demeure :"l'objet", le contenu, ce qu'on y met, ce qu'on y trouve, ce que cela peut susciter et provoquer.

Ce serait comme parler de la qualité d'un micro et non de celle d'un orateur !

Pour en revenir à ton sujet, Vanina, je déplore que les marques prennent le relais des réflexions de fond de mes congénères humains. Autant ces derniers m'intéressent et me touchent, autant les marques tentent et parviennent à me conditionner pour consommer outrancièrement toutes leurs inutiles cochonneries.

Alors, faut-il brûler les blogs au moment du "Grand Soir" ?

ps : en attendant, ne brûlons pas les livres : j'ai lu pas mal de choses depuis quelques mois et n'ai pas réussi à te pondre un billet qui tienne debout. Honte à moi et n'hésite pas à me faire des rappels bien salés !!!

Bisous !


8.Posté par Vanina le 28/02/2008 16:19
Je crois qu'en effet les réactions ne sont pas toujours celles attendues. Quand on passe du temps à faire des recherches sur un sujet et que personne ne réagit alors que ça réagit pour un sujet sans valeur, en tant qu'auteur on est déçu. Cependant certains m'ont répondu une fois, ce n'est pas parce qu'on ne commente pas qu'on ne lit pas et que ce n'était pas intéressant...ils ont précisé, c'est qu'en fait tout est dit et rien n'est à rajouter. C'est finalement peut être la façon de prendre les choses de façons positives et c'est aussi l'opportunité de laisser faire les aléas. Alors aujourdh'ui ce sera un jour à commentaires ou pas? Et ça on ne le saura jamais à l'avance...c'est le petit côté suspens des blogs:)

9.Posté par Ceucidit le 28/02/2008 18:44
L'audience sur un blog est comme à la télé souvent forte pour les contenus racoleurs (TF1 VS ARTE ou FR5) ! En gros pour avoir du monde sur un blog, il faut relayer tous les buzz et articles des agences de coms et de temps en temps booster tout ça avec une pin-up (tiens ça me rappel quelqu'un). Je pense qu'il vaut mieux publier moins souvent mais tenter de conserver un contenu de qualité. Pourquoi rechercher en permanence l'audimat lorsqu'il n'y a aucun intérêt économique en jeu ?

10.Posté par Armel le 29/02/2008 09:03
Certes, en même temps, je pense que, pour la majorité, on écrit pour être lu, et que sans être racoleur, on a envie d'avoir du trafic sur son blog. Le truc, c'est l'équilibre.

11.Posté par Argancel le 29/02/2008 12:28
Intéressante note, il est vrai qu'il est important de toujours garder un bon stock d'articles vraiment intéressants pour les cas où on est en panne d'idées.
Une autre solution est de bloguer moins.
Chez moi, c'est 2 ou 3 articles par semaine.
Ca me donne le temps de faire des recherches pour poster du contenu intéressant.

12.Posté par minouche le 01/03/2008 20:07
bonjour; j'aurai voulu savoir si partir a Prague travailler chez mc donald's avec 300 euros en plus de ma paie mensuelle(dont j'ignore toute valeur,si vous pouviez me renseigner svp)me permettrai de vivre convenablement,sachant par ailleurs que je parle l'anglais uniquement et que très moyennement.merci d'avance..

13.Posté par Vanina le 02/03/2008 08:59
Un salaire français avec en plus 300€ seront OK pour Prague. La vie est en moyenne moins chère à Prague qu'en France.

14.Posté par StéphanieW le 04/03/2008 09:14
Intéressante réflexion.
Juste une chose sur la répétition des sujets et la reprise d'articles : c'est de plus en plus pratiqué par les sites de contenus, portails et informations pros.
Les articles "de fond", "avis d'expert" et autres tribunes libres signés par les patrons du monde high-tech (logiciel et intégrateurs) sont repris par le Journal du Net, Relation Client, Ondemand news, etc. Tout le monde est à la recherche de contenu, mais le lecteur abonné à plusieurs sources passe du temps à "dédoublonner"...

15.Posté par Tizel le 05/03/2008 07:40
En même temps, il y a des hauts et des bas. Des périodes où on a beaucoup de choses à dire (périodes d'élection, de bouleversement dans nos vies, ...) et des périodes où on est un peu à sec. Les notes deviennent alors beaucoup moins intéressantes...

Tizel

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu