Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Je vous ai apporté des bonbons…



Je vous ai apporté des bonbons…
Rediffusion du 15 mai 2006


…car les fleurs c’est périssable.

Les fleurs ne sont pas seulement pour ceux qui ont le moyens. La fleur des champs arrive en ville pour devenir la fleur discount. Offrir des fleurs est à la portée de tous avec les nouvelles chaînes de fleurs « pas chères ».

Mais quel est leur secret ?
L[Des fleurs achetées en quantité directement au producteurs dans des pays où la fabrication est moins chère comme la Hollande]l
L[Des bouquets réalisés à la chaîne dans une usine et livrés tous prêts]l
L[Peu de personnel sur le lieu de vente car les bouquets ne sont pas à constituer et donc le conseil est limité]l
L[Des coûts marketing lissés et des actions rentables et efficaces car ces magasins sont organisés en chaîne ou en franchise.]l

C’est le cas notamment de Monceau Fleurs qui reçoit toutes les éloges de la presse. En janvier 2006, Entreprendre écrit : « Force est de constater qu’en 2005, le groupe est encore passé à la vitesse supérieure. »

Ce secteur compte dorénavant de nombreux acteurs.

La fleur a toujours fait rêver et de tous temps, elle a orné nos tables et a été le messager des cœurs. La banalisation du produit ne lui fera-t-il pas perdre de sa dimension, à savoir l’exception ? Le tout sera pour ces enseignes de positionner leur discours sur d’autres domaines que le discount dans le futur. En effet, la fleur discount commence à rentrer dans les mœurs aussi le consommateur recherche maintenant autre chose. Il veut avoir le choix. L’originalité qui faisait que vous concoctiez vous-même votre bouquet en fonction de la personne à qui vous souhaitiez l’offrir ou du message que vous souhaitiez faire passer, ne sera plus. Sur les bancs, on pourra trouver le bouquet « premier amour », le bouquet « bon rétablissement », le bouquet « nouvelle naissance », le bouquet « joyeux anniversaire », le bouquet « bonne fête maman »…tant de bouquets pour lesquels vous n’aurez qu’à vous pencher pour les ramasser.

La différenciation devra donc se faire sur les autres domaines : la qualité du personnel, le réseau national, la renommée et donc la publicité, la fidélisation, le positionnement avec des bouquets à thème ou encore un bouquet associé à un autre service.

Fleur discount ou pas, une fleur fait toujours plaisir…

Le langage des fleurs


Dimanche 6 Mai 2007
Vanina Delobelle
Lu 2308 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2015 - 19:39 The process of innovation

Dimanche 16 Mars 2014 - 20:36 Personalization…the future of products

Samedi 4 Janvier 2014 - 21:36 Arènes de Rome et Reality Show