Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Génération yoghurt



Génération yoghurt
Le yoghurt est devenu un produit incontournable de notre alimentation. Dès le plus jeune âge, le yoghurt fait partie des repas, pour ensuite ne plus nous quitter. Aux fruits ou nature, en pot ou à boire, le yoghurt ne peut pas manquer dans les rayons de supermarchés. En effet, des yoghurts il y en a partout. En dessert, cuisiné, en accompagnement ou en encas, il est mangé à toutes les sauces.

Dans un tel contexte et avec un produit ayant atteint une telle maturité il est forcément plus difficile d’innover. Ben qu’à cela ne tienne, on y arrive encore ! On nous ressort le yoghurt de nos grand-mères, on lui rajoute du bifidus actif, on le décline au soja, on le concentre, on lui enlève de la matière grasse, bref on lui en fait voir de toutes les couleurs.

On en mange aussi beaucoup du yoghurt. Au petit-déjeuner, au déjeuner, au dîner, au goûter, il est vraiment partout. La tendance quand on ouvre le frigo en dehors des repas c’est souvent pour monsieur le yoghurt. Ses qualités sont incontestées et reconnues par tous les nutritionnistes.

Les marketeurs auraient ainsi peu de travail à pouvoir les positionner dans le caddie de madame la ménagère d’autant que le consommateur est un gros mangeur de yoghurts et a ses habitudes : Activia (pour ce qui est des yoghurts français à Prague je n’ai trouvé que ça), Taillefine, Danone, Yop, Gervais…mais voilà, c’est que des monsieurs yoghurt il y en a beaucoup, vraiment beaucoup et du coup on y va de promo en promo mais quelque part, le consommateur a ses favoris.

Ouf quelle histoire de yoghurt, ben je m’en ferais bien un, tiens…

Vendredi 8 Février 2008
Vanina Delobelle
Lu 2271 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2015 - 19:39 The process of innovation

Dimanche 16 Mars 2014 - 20:36 Personalization…the future of products

Samedi 4 Janvier 2014 - 21:36 Arènes de Rome et Reality Show