Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Communauté web 2.0 = Club d’antan



Communauté web 2.0 = Club d’antan
Je me suis faite cette réflexion sur les communauté. En fait à bien les regarder se comporter, les réseaux sociaux ou encore les communautés en ligne ressemblent beaucoup à ce qu’étaient les clubs.

Club des anciens de l’ISC, Club des entrepreneurs des Yvelines, Club des francophones de Berlin, Club des adorateurs de Napoléon…bref, le club est tout simplement un regroupement de personnes partageant un même centre d’intérêt.

Et les communautés alors ? Ben c’est la même chose. Les internautes se regroupent autour d’un même support (un blog ou un site) en fonction de leurs centres d’intérêts communs. La différence reste simplement dans la proximité. En effet, un club associe à la fois centre d’intérêt et proximité. Ainsi un club est local, c’est un club de quartier, les gens habitent une même ville par exemple, alors que la communauté n’a pas de frontière et ses participants sont disséminés un peu partout sur la planète.

La seconde différence réside dans le support, à savoir internet, qui enlève le rapport physique qui était conféré au club. Prenons maintenant le cas des Barcamp, initié par internet cependant, ce sont plus des clubs que des communautés car se reposent sur la rencontre et le contact physique plutôt que sur l’échange en ligne.

On a ainsi voulu donner une nouvelle vie aux fameux clubs dont le nom peut paraître aujourd’hui has been en les reliftant avec la dénomination de communauté mais l’un dans l’autre n’est-ce pas tout simplement un club nouvelle génération utilisant les outils d’aujourd’hui ?

Lundi 13 Août 2007
Vanina Delobelle
Lu 1790 fois


1.Posté par Philippe le 13/08/2007 10:06
Pourquoi Web 2.0?

NPDS qui est gestionnaire de communauté existe au moins depuis 2001

2.Posté par Eric le 13/08/2007 10:10
Oui, des clubs et des "classes". Classes, pas forcément au sens "lutte des classes". Mais on peut dire qu'Internet contribue à classer les gens, à les mettre dans des cases. Parce que chacun a tendance à aller vers celui qui lui ressemble. Le cas des blogs politiques, qui ne font des liens que vers des blogs de leur parti. Le cas de Facebook, prévu à l'origine pour les étudiants des grandes écoles.
Ou par exemple, la division de classe entre Facebook et Myspace:
http://www.zephoria.org/thoughts/archives/2007/07/25/responding_to_c.html

Cela dit, les communauté sur Internet sont un peu plus mouvante, si un 'individu cherche à intégrer telle communauté ( les amateurs de cèpes ou les sectateurs de Linux) a priori c'est possible.

3.Posté par Thibault Geenen le 13/08/2007 15:17
Je me retrouve bien dans votre conclusion : la communauté (web 2.0 ou pas) n'a pas tellement évolué dans son fonctionnement, si ce n'est qu'elle dispose de nouveaux outils.
Des communautés internationales, il en existent : autour des Harley Davidson par exemple ou du concept de fan club. Ce sont à partir de ces exemples que sont apparus des notions de marketing tribal. A ceci prêt que la tribu répond à des règles bien plus codifiées que la communautés (il y a des personnages sacralisés, des rituels, etc.)
La segmentation des communautés par support, elle, n'aura qu'un temps. Je connais des bloggeurs qui se parlent tous les jours sur Internet et finissent pas se rencontrer lors de dîners ou de pique-nique. A l'inverse, quelle communauté "au sens traditionnel", par exemple association d'anciens élèves peut se passer du web ?
Mais je vois 1 troisième différence qui serait dans le leadership : les anciens élèves confient la gestion de la communauté à un bureau / une association lui-même issu de membres de la communauté. Sur Facebook ou Myspace, la communauté se forme grâce à une entreprise qui poursuit ses propres objectifs.
A terme, la différence peut résilier dans cet enjeu que l'entreprise derrière la communauté a d'avoir une vision et des objectifs communs avec les membres de sa communauté.

4.Posté par Vanina le 13/08/2007 18:44
Web 2.0 parce que c'est mon sujet d'étude privilégié du moment:) mais en effet tout web quel qu'il soit, nous sommes d'accord.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu