Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Comment se faire payer de la créa sous couvert de web 2.0 ?



Comment se faire payer de la créa sous couvert de web 2.0 ?
Les programmes du style « j’ouvre un grand concours créatif pour créer un logo, un design, un slogan ou une pub » sont de plus en plus à la mode.

Le principe est très intéressant parce qu’il donne, pour une fois, la parole au consommateur et il l’implique dans le développement de l’entreprise. Une marque n’appartient pas à une entreprise mais à ses consommateurs donc rien de mieux que ce soit eux qui la créent. Ce sont les fondements du pinko marketing ou encore des usages issus du web 2.0.

Simplement sous le couvert « je donne la parole à mon consommateur », se cache la vérité « je me paie de la com pour trois fois rien ! » Ne nous leurrons pas, c’est bien ce qui se passe. La valeur créative a perdu beaucoup de sa valeur.

A voir ce qui peut se passer sur certains sites comme Blogbang, je doute que les créatifs qui ont proposé leurs services aient été rémunérés à leur juste valeur. Et dans la catégorie, la liste peut être longue : fabricant de montres qui se paie un nouveau slogan pour 200€, redesign de site pour le prix d’un gadget dernier cri style iPhone…crée-moi un logo et je te paie un verre.

Le principe participatif qui met en jeu le concours créatif est en soi un très bon concept, ce qui pourrait le tuer c’est la valeur qu’on y associe. Par conséquent, afin de ne pas tuer un outil marketing des plus efficaces et afin de s’assurer de la qualité des résultats obtenus, il est temps de réagir et d’offrir une vraie valeur ajoutée à ces concours qui soit proportionnelle au travail fourni.

Le web 2.0 n’est pas le web de l’esclavage ou encore du travail sous-payé mais est le web de la collaboration et des concepts innovants. Ne tuons pas sa puissance parce qu’on veut le détourner. Redonnons la juste valeur aux choses !

Vendredi 5 Octobre 2007
Vanina Delobelle
Lu 1534 fois


1.Posté par Philippe le 05/10/2007 08:00
VIVA VANINA

Entièrement d'accord avec toi (pour l'iphone il me semble connaître le site)
Il y a aussi les sites qui ne font que reprendre le contenu d'autres sites sous la forme de digg-like (j'en ai créé un)

2.Posté par Korben le 05/10/2007 08:16
Super cette reflexion... C'est vrai que certains devraient arrêter de presser le citron (joooke ;-)

A la limite, ça me dérange pas trop non plus vu que de toute facon, les gens sont prêt à participer...

3.Posté par Vanina le 05/10/2007 09:35
Franchement, ce petit incident n'est pas forcément ce qu'il faut retenir le plus car je crois que son honnêteté n'est pas à remettre en cause mais plutôt la multiplication de ce genre d'initiatives sous couvert de web 2.0. Nos cerveaux et notre expertise n'ont pas perdu de la valeur depuis qu'on est passé au web 2.0 que je sache !

4.Posté par Pascal-f le 05/10/2007 14:48
Ca fait plusieurs mois que j'aborde ce sujet (plus maladroitement) et je suis entièrement d'accord avec toi Vanina. Le Web 2.0 arrive à ses limites. Arrêtons de prendre les internautes pour le dindon de la farce. Le web 2.0 doit permettre à chaque utilisateur de s'y retrouver et pas seulement à l'éditeur.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu