Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Bloging en France et bloging ailleurs



Bloging en France et bloging ailleurs
Bloguer c’est bloguer mais est-ce que bloguer est pareil partout ? Est-ce qu’on blogue en France avec le même objectif qu’ailleurs ? Est-ce qu’un blogueur américain est pareil qu’un blogueur français ?

Quand on sait que la France est leader dans le domaine, on peut se demander ce que pensent les autres des blogs. Tout le monde est d’accord que le blog c’est la tendance et que ce sera le futur mais encore beaucoup le regardent d’un œil lointain. En effet, sorti de la blogosphère, quand on a un blog on reste un peu pionnier. On se demande toujours comment on fait pour combiner blog et job, on se demande toujours ce qu’on raconte dans un blog. Le blog garde toujours l’image des premiers blogs d’ados qui racontaient leur vie. On l’assimile encore de très loin à un journal intime alors essayez d’expliquer que votre blog est professionnel ou est un blog d’entreprise et là on ne comprend plus vraiment.

Même dans le domaine professionnel, tenir un blog n’est pas chose commune. On a beau travailler dans le domaine internet, si vous tenez un blog, finalement peu de vos collègues en font autant.

En France, le blog est souvent rattaché à des leader d’opinion et à des early adopters. Souvent des professionnels indépendants qui y ont vu un nouvel outil de communication, pour à l’origine parler de leur business.

Aux US, les premiers blogs ont été des blogs de salariés. La limite étant moins marquée, aux US par exemple, entre la vie professionnelle et la vie personnelle, le blog faisait justement le lien entre ces deux univers.

En Allemagne, on reste très professionnels et le bloging est encore peu développé comme en UK.

Alors les blogeurs sont-ils du coup les mêmes ? Blogueur en France est un peu plus commun donc on ne fait pas grand effort à se lancer dans l’aventure (quoi que…). Dans les autres pays, on n’y vient pas aussi facilement. L’image du blogueur n’est donc pas la même partout. A l’étranger quand vous bloguez, on vous regarde comme un précurseur, sans pour autant trop savoir qu’y mettre derrière. En France quand vous bloguez, c’est plus commun et on ira plus facilement vous lire car le « phénomène » paraît moins obscure.

Tout ceci prouve bien que nous sommes aux prémices du bloging. Les blogueurs de tout pays passeront tous par les mêmes phases en fonction du développement que connaît leur pays pour ce nouvel outil. Bien qu’internet soit sans frontières, encore beaucoup de pratiques dans le domaine restent liées à l’environnement local (cf mon article Avec le online plus de frontières, est-ce vrai ?).


Mardi 28 Novembre 2006
Vanina Delobelle
Lu 940 fois


1.Posté par dubuc le 28/11/2006 09:00
Le blog n'en est qu'à ses débuts... Peut-on dire que le blog restera sous sa forme actuelle? Je ne sais pas... Que nous réserve l'évolution technoogique des plateformes de blogging?
En tous cas, ce qui compte aujourd'hui c'est la dimension communautaire, la constitution de réseaux d'audience et surtout les fameux UGC, User Generated Contents, qui à mon sens sont la clé de voute du développement du web.
Merci pour cet état des lieux. Merci de mettre en perspective le phénomène. J'ajouterai à ton post, le phénomène Skyblog, totalement spécifique à la France. Qui rajeunit la blogosphère, comparativement à l'age moyen des blogueurs dans les autres pays.

2.Posté par Vanina le 28/11/2006 09:21
Bonjour Antoine,
En effet, que deviendra le blogging dans quelques années, c'est une question que je crois tout le monde se pose. Comme tout ce qui est à ses débuts, le blogging va forcément connaître des changements importants dans l'avenir. En France, de ce côté-là, nous sommes précurseurs.

3.Posté par Alexandre le 28/11/2006 09:55
Pour en revenir avec le blog il y'a 3 sortent de blog pour moi:

1. Le blog personnel: Je parle de mon dernier ciné, de ma voiture, de mon probleme avec ma banque, de mon coup de coeur, la je ne vois pas beaucoup d'evolution possible (en dehors des evolutions technique de la plate-forme)
2. Le blog semi-pro: Je suis cadre ou chef d'entreprise ou independant, j'ai besoin de vivre donc je creer un blog semi pro pour me faire connaitre, faire connaitre ma boite et etre transparent avec mes clients, c'est vraiment pratique car le client/visiteur a vraiment l'impression de faire parti de la société (ou famille) car il se sent investi (meilleur exemple pour moi est lafraise)
3. Le blog info: avant il y avait les sites d'informations, tu te connecte, tu lis les news va peux etre dans le forum et voila, maintenant, il y a le blog (ou les blogs) le concept reste le meme, mais en plus "intime"

Le blog n'est pas encore connu, je parlais hier avec un client/copain et il a été surpris que mon blog ne soit pas "skyblog"

4.Posté par MiKE le 29/11/2006 07:48
Au Mexique d'où je vous écrit, le terme est encore très peu connu... Télévisa [le TF1 local, mais en pire ! Oui, c'est possible !!] a fait tout récemment un sujet sur les " bittacoras " [équivalent castillan de ce terme anglais] mais en les présentant comme une mode venue d'ailleurs, un étrange défoulement des pays développés !

Cependant, le défoulement prend, la mode enfle et rien qu'en allant sur le Technorati local [http://www.blogsmexico.com/], on constate facilement que du banquier d'affaire au biochimiste, du djeunze de Tijuana au retraité de Puerto Vallarta, bcp s'y mettent...et c'est tant mieux !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu