Vers un nouveau marketing...(Towards a new marketing approach...)

Blog et addiction



Blog et addiction
Henri a écrit plusieurs articles sur le sujet fort intéressants. L’Internet conduit à certaines dépendances, nul ne peut plus le nier. En effet quand on voit certains comportements face aux jeux en réseau, aux différents jeux en ligne ou encore au trading, l’addiction est bien présente même si les consommateurs ne veulent pas toujours se l’avouer et mettent en avant des vertus pédagogiques et tactiques (une façon de se rassurer). Mieux vaut trouver une raison valable pour justifier (à soi-même d’abord) des longues heures passées devant son ordinateur.

Alors la grande question est de savoir si bloguer conduit à une dépendance ? Si vous sentez que c’est le cas ou que vous êtes en passe d’y tomber, arrêtez-vous de suite ! On ne fait bien que ce qu’on maîtrise.

Les débuts sont forcément plus prenants. C’est comme lorsqu’un enfant reçoit un nouveau jouet, il passe tout son temps avec. Aussi les débuts du blogging sont très consommateurs de temps car il faut apprendre à se servir de l’outil, apprivoiser ses idées et se positionner. Par la suite, on peut lever le pied et ne garder que le bon côté des choses. Alors si vous en arrivez comme Loïc à ne plus pouvoir passer une soirée avec votre femme et «communiquer verbalement» avec elle, inquiétez-vous très vite !

Comme toute dépendance, les choses se mesurent sur la durée. Si vous êtes tout feu, tout flamme car vous venez de lancer votre blog et que vous regardez plusieurs fois par jour vos statistiques dans l’espoir de les voir grimper, c’est normal, les chosent devraient s’apaiser dès que vous serez sur les rails. Un conseil, ne regardez pas plus d’une fois vos stats par jour. C’est comme lorsqu’on fait un régime, ça ne sert à rien de se peser tous les jours ! Vos stats vont forcément grimper, c’est obligé (cf mon article Avec les blogs, l’audience augmente forcément !).

Alors comment vaincre cette dépendance ?
Comme tout, il faut «maîtriser». Pour cela, il ne faut pas que le blog vous empêche de voir vos amis, de vous occuper de vos enfants ou de passer des vacances. Pour tout cela il suffit de s’organiser et de programmer les choses (cf mon article Le blogueur : « glandeur » ou simplement organisé ? ou encore Le blog serait-il un tamagotchi ?). En psychologie, on parle d’univers. Il faut arriver à faire la scission entre les choses, il faut ranger les événements dans des cases de sa tête. Lorsqu’une case commence à déborder sur une autre alors il commence à y avoir problème ! Attention, l’addiction n’est pas loin…


Samedi 23 Septembre 2006
Vanina Delobelle
Lu 3219 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Janvier 2006 - 17:34 Blog versus Site Internet

Mardi 2 Juin 2009 - 00:01 Le temps réel n’exclut pas le contenu